angels-earth

Cette guerre sera la dernière, celle dont l'issue sauvera ou condamnera la terre. Ce sera votre guerre, celle pour laquelle vous êtes formés. La tienne Invité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre un peu étrange...[Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Jeu 22 Déc 2011 - 16:01

Aliénore venait de revenir à l’internat. Elle avait vécu pas mal de choses dans la rue durant ces dernières années. Et par pas mal, elle entendait meurtres, violence, amitiés aussi. Mais maintenant, elle était de retour à l’internat, et elle comptait en profiter. Elle allait travailler le plus possible pour après devenir prof’ dans cet internat. C’était bien le seul qui offrait une formation aux combats, ce qui est bien utile en ces périodes de troubles. Elle comptait vraiment réussir ses années avec les félicitations. Toujours est-il qu’elle avait aussi envie de se faire des amis et de sortir avec un mec. Mais bon, tout ça est encore à voir… Et puis, douée comme elle est avec les garçons, ça vaut peut-être mieux pas qu’elle sorte avec l’un d’eux…

Elle se trouvait dans un des couloirs de l’aile Est, celle réservée aux Iska, en qui elle n’avait aucune confiance. Elle sortit donc une de ses lames de sa boite droite et se mit à guetter le moindre bruit dans les couloirs. Heureusement pour la jeune fille (ou pour celui qui l’aurait surprise…), elle n’entendit rien.

Seulement rassurée une fois dans l’aile des Orku, l’aile sud, elle rangea sa lame. Elle se détendit et se remit à marcher plutôt gaiement. Enfin, aussi gaiement qu’on le peut dans ce genre de…pensionnat. Ce jour-là, elle était vêtue d’une robe mauve fleurie dans les tons parme. Sur celle-ci, une ceinture dans les tons bleus ciel à spirales, le même motif que les broderies des manches et du col en carré de la robe.

Elle se rappelait le nombre de fois où elle avait trainé dans ces couloirs pour chercher une issue à cet enfer d’internat. Elle se rappelait qu’elle cherchait un moyen de partir. Un moyen de vivre, parce que dans cet orphelinat, elle n’avait pas la vie qu’elle espérait. Elle n’avait pas ce qu’elle avait espéré quand elle avait rencontré cette femme après la tuerie de ses amis.

Elle s’était appuyée sur ce mur, s’était cachée dans ce renfoncement,… tout lui parlait. Tout lui criait ses souvenirs. Tout lui disait quelque chose. Chaque couleur, chaque odeur, chaque parcelle de cet internat. Elle ne s’était pas rendue compte à quel point ça lui manquait. Même cette nourriture infâme. La vie était différente dans cet internat que dans la rue. Elle était mieux dans cet internat.

Elle était perdue dans ses pensées quand elle entendit un bruit. Elle se retourna, sortit une dague de son corsage. Quand elle vit une bande de garçons un peu plus âges qu’elle se diriger vers son couloir, elle s’enfuit vers sa salle commune. Elle courait vite malgré sa robe. Elle savait qu’elle n’était jamais à l’abri de mauvaises rencontres dans ces couloirs.

Une fois sa salle commune atteinte, elle se recula contre la porte et s’appuya lourdement contre celle-ci. Elle soupira profondément, les yeux fermés. Elle entendit quelqu’un faire un bruit. Elle soupira et se retourna. Elle ne vit personne au début, le temps que ses yeux s’habituent à la lumière. Elle distingua enfin une silhouette. Aliénore l’apostropha assez énergiquement.


-Qu’est-ce que tu as, à me regarder comme ça ? J’suis pas une extraterrestre, tu sais ! Et puis, sors de l’ombre, j’te vois pas bien là ! Tu t’appelles comment ? Tu es un ou une nouveau venu ?

A qui veut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 26 Déc 2011 - 13:03

Par un hasard heureux, je m'étais retrouvé dans la tour sud. Enfin quand je dis hasard, je dirais plutôt qu'au lieu de blesser une fille en refusant de sortir avec elle, j'avais décidé de prendre la fuite. J'avoue, j'étais fatigué. Et je n'avais aucune envie et aucune force pour engueuler quelqu'un. Heureux est aussi un mot négociable. D'abord je n'étais pas dans ma tour, ce qui en soit était très gênant. On évitait les changements d'habitude, alors pourquoi suis-je allé dans cette tour ? Et puis le motif de ma présence (pour rappeler, la fuite de filles) n'était pas très glorieux ni une excuse acceptable.

N'étant pas dans ma tour, je me cachais dans les recoins sombres au moindre bruit suspect. Je vous l'ai dit. je n'ai aucune envie de me battre aujourd'hui, même si c'est pour sauver ma peau. Donc, quand, arrivé dans la salle commune, j’entends un bruit de pas presque inaudible, ni une ni deux, je fonce... Vers le coin sombre le plus proche. Et j'attends. une fille arrive dans la pièce. Et voilà que pour la deuxième fois de la journée, je fuis devant une fille. Pitoyable !

Mais il y a pire là-dedans, et je m'en rends compte seulement quand la fille dis du voix nette :


-Qu’est-ce que tu as, à me regarder comme ça ? J’suis pas une extraterrestre, tu sais ! Et puis, sors de l’ombre, j’te vois pas bien là ! Tu t’appelles comment ? Tu es un ou une nouveau venu ?

Alors voilà, d'abord je fuis une fille, et ensuite, je fais tellement de bruit dans cette démarche que la fille en question me remarque. Pesant le pour et le contre, je me dis que, mon découvreur étant une fille, j'ai toutes les chances de sortir vivant de cette rencontre. un peu de charme et de romantisme, je la chope et la largue après, la besogne finie. Mon plan a l'air tellement simple, que, sans avoir examiner un peu plus ma victime (on sait jamais, ca pourrait être une ex), je sors de ma cachette, sourire angélique aux lèvres, et lui dit d'une voix suave :

-Bonjour. Je m’appelle Daren, Je me suis perdu dans les étages, et toi ?

Il ne me reste plus qu'à prier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 26 Déc 2011 - 21:53

Un jeune homme est sorti de l’ombre. Je ne l’avais encore jamais vu à l’internat. Ce devait être un plus ou moins nouveau. Il devait avoir plus ou moins le même âge que moi, peut-être un an de plus.il avait un sourire sur ses lèvres. Hypocrite angélique ? Je ne serais le dire. Il prit une voix suave pour me parler. J’ai tout de suite détesté cette voix, ou plutôt ce ton, car la voix en elle-même était assez mélodieuse.

-Bonjour. Je m’appelle Daren, Je me suis perdu dans les étages, et toi ?

Perdu dans les étages ? C’est nouveau ça ! Surtout qu’avant d’arriver, je ne l’avais pas trouvé perdu mais plutôt…caché. Comme si il n’avait pas envie qu’on le trouve…enfin, ce ne sont pas mes affaires. Du moins, pas encore…

Je le regardais plus attentivement. Il semblait agité ou attendre ma réponse. Cela me fit presque rire. Presque. Daren, puisque c’est ainsi qu’il s’appelle, était habillé de couleurs sombres. Elles ne le mettaient pas forcément en valeur. Une couleur plus bleue lui rendrait plus service. Elle mettrait en valeur sa musculature. Celle-ci se découpait nettement sous sa chemise. Il avait dû faire un nombre impressionnant d’heures de musculation…

Il était grand. Grand du genre un bon mètre quatre-vingt-cinq. Ce qui faisait quand même à peu près une bonne tête en plus que moi. Si je devais m’attaquer à lui, ce serait avec l’effet de surprise. Sinon, je ne parviendrais pas à le battre.

Avec ses cheveux en bataille, son visage angélique et ses yeux bruns, il devait avoir un succès fou avec les filles. Pourquoi ne pas jouer le jeu ? Juste pour voir sa tête si il se fait avoir par un fille… si c’est, comme je le présent, un dragueur invétéré, il en rira ou s’énervera plus qu’autre chose. Et j’adore énerver les gens.

Je fis mine de me détendre et je lui souris timidement. Comme si je pouvais être aussi idiote et naïve ! je me suis un peu rapprochée. Il se situait près des fauteuils. Je décidais de le faire chuter dedans. En retournant dans la rue après ma fugue, j’ai appris plusieurs techniques à appliquer avec quelqu’un de plus grand et plus fort. C’est le moment de vérifier que je n’ai rien oublié…

Je pris ma meilleure voie de fille et lui dit timidement des paroles idiotes et parfaitement…féminines. Ce que je déteste de voir que les mecs nous prennent encore pour le « sexe faible » !


-Je m’appelle Aliénore. Je suis dans ma salle commune, ici… je ne t’avais encore jamais vu dans l’internat. Tu dois être nouveau non ? En tout cas, je l’aurais remarqué, un joli garçon comme toi…

Je me suis approchée un peu plus encore. Je n’étais plus qu’à quelques centimètres de lui. Je le vis sourire, comme si j’étais chose acquise.

-tu m’as fait une de ces peurs ! J’ai cru que c’était un de ceux qui m’ont poursuivie tout à l’heure…

Et, faisant mine de vouloir me blottir contre lui, j’ai inversé mes appuis et me suis débrouillée pour le faire tomber dans le fauteuil. Il a semblé pris au dépourvu, probablement persuadé que j’allais l’embrasser. Et ben non !

-Tu crois vraiment que tu peux jouer avec toutes les filles impunément ?! On n’est pas toutes les même et un petit sourire aguicheur et une voix suave ne fait pas tout !

Je me suis redressée et ai écarté mes cheveux. Comme d’habitude, j’ai tracé le contour des tatouages de mon visage, un tic que j’ai dès que je réfléchis. Et là, je réfléchis à la conduite à suivre maintenant que je lui ai fait comprendre que je n’étais pas comme les autres. J’optais pour m’assoir dans un fauteuil face à lui.

D’une voix normale, plutôt amicale, je l’apostrophais.


-Alors ? Peut-être Faeris, certainement pas Aeqeus. Paix ou guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Dim 1 Jan 2012 - 19:54

Elle me regardais essayant peut-être de savoir ce que je suis, ou plutôt qui je suis. Elle resta la, a me regarder, me dévisager, pendant ce qui me sembla une éternité. j'en profitai pour que moi aussi je sache a quelle genre de fille j'aurai affaire. Étrangement, elle ne me rappela aucune autres que je ne connaissais déjà. Elle était différente, tellement différente. Jamais je n'avais encore croisé de fille se baladant avec des dagues dans le corset de sa longue robe et ses bottes. Cependant, cette tenue lui allait subtilement bien. elle accentuait sa petite taille et ses fines hanches. Et qu'elle était belle avec ses tatouages en formes de fleur.

Mais elle cachait quelque chose. Elle était rusée mais je savais très bien que elle ne résisterais pas longtemps a mes nombreux charmes.Je le voyais bien car elle se détendais déjà et tenta un sourire timide mais néanmoins magnifique. C'est d'ailleurs à cause de ce sourire que j' us failli raté sa voix tellement féminine et mélodieuse qui me dis tendrement:

-Je m’appelle Aliénore. Je suis dans ma salle commune, ici… je ne t’avais encore jamais vu dans l’internat. Tu dois être nouveau non ? En tout cas, je l’aurais remarqué, un joli garçon comme toi…

Elle avait vu juste sur un seul point, je ne suis pas un mec que les filles ratent souvent.
Et elle continua de plus belle.

-tu m’as fait une de ces peurs ! J’ai cru que c’était un de ceux qui m’ont poursuivie tout à l’heure…

-(Elle! Poursuivie! Je n'ose pas le croire!) pensai-je.
Elle s'approcha de moi tellement fort que je cru un instant que elle allait m'embrasser, Pour me retrouver la seconde d'après dans un fauteil rouge la tête a l'envers et entendre une voie un peu moins raffinée me dire:


-Tu crois vraiment que tu peux jouer avec toutes les filles impunément ?! On n’est pas toutes les même et un petit sourire aguicheur et une voix suave ne fait pas tout !

Elle se redressa et réarrangea ses cheveux, et se mis a se tracé les contour du visage.

J'vais compris que elle était différente, mais dans ce sens la. je la voyais plus dans un genre de fille très distinguée qui se donne des aires de dur (mais qui ne l'ai pas pour autant).
Et sur le même ton que tout a l'heure elle me lâcha :

-Alors ? Peut-être Faeris, certainement pas Aeqeus. Paix ou guerre ?

Machinalement, je me forçai a faire mon plus beau sourire et m' apprêtai a faire me voie la plus sensuelle possible avant de me raviser et de paraître le plus naturel possible.

-Pas mal tu a de l'intuition. je suis effectivement un faeris me battant pour la paix. Mais j'ai bien entendu d'autre occupation a côté consernant plusieur personne, minimum 2 si tu veux savoir.

Et voila, j'avais raté, mon autre coté avais repris le dessus. J'étais gêné, ce qui arrive très rarement. Surtout en présence d'une TRÈS jolie fille. Et quand je suis gêné, je devient rouge comme une pivoine et je ne sais plus parler. mais je tentai quand même.

-Et toi? Paix je subbose?

Et encore raté, pourvue que elle trouve ça "mignon"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 2 Jan 2012 - 18:31

-Pas mal tu a de l'intuition. je suis effectivement un faeris me battant pour la paix. Mais j'ai bien entendu d'autre occupation a côté consernant plusieur personne, minimum 2 si tu veux savoir.

Je souris. Son côté dragueur était intimement lié à son être. Il se mit à rougir. Je me retins d’éclater de rire. Mais cette rougeur me rappelait quelqu’un. Un ami, du nom de Pierre. Il rougissait toujours quand il disait n’importe quoi, quand il était gêné. Mon envie de rire disparut dans mes souvenirs. Tant d’années ont passés… J’ai tellement changé en 3 ans et demi que parfois je ne me reconnais plus moi-même.

D’un autre côté, sa rougeur avait quelque chose d’enfantin. Quelque chose que son côté dragueur ne devait pas laisser sortir souvent et qui pourtant me plaisait déjà. Attendez, comment ça, « me plaisait déjà » ?! Non, non, et non ! Il ne me plait pas, c’est un sale gosse, un dragueur qui joue avec les filles et même si il a le mérite d’être vachement craquant, je n’en tomberai pas amoureuse !


-Et toi? Paix je subbose?

Je ne parvins pas à me retenir cette fois-ci. J’éclatais de rire. Il me fallut quelques minutes pour me reprendre. Je « subbose » ?! Comme quoi, il n’avait vraiment pas l’air très doué quand il était gêné !

-Oui, en effet, je me bats aussi pour la paix. Parce qu’on s’est trop battus entre frères et sœurs, parce que cette guerre a détruit des familles entières alors qu’elles n’avaient rien fait pour cela. Je pense que la paix apportera plus que la guerre. J’ai vu les ravages qu’elle faisait et je pense que ça ne vaut pas le coup.

Je m’immergeais dans mes pensées un instant. Je pensais vraiment ce que j’avais dit à Daren. Mais me comprendrait-il ? J’en doutais. Après tout, c’est pour ça que j’avais fugué 2 fois. Parce que personne ne me comprenait et que je me sentais rejetée.

Mais c’était du passé. Et ça ne méritait plus qu’on s’attarde dessus. Ne jamais remuer le passé, ne plus revenir dessus. Parce qu’on ne peut rien vraiment oublier. Parce que tout revient un jour vous hanter. Parce que rien ne disparait vraiment, parce que tout est programmé pour revenir vous faire du mal, pour vous blesser. Ainsi est la vie. Elle consiste en une suite de souffrance. Quand vous pensez avoir fini avec une première souffrance, vous retombez directement dans une autre souffrance, et toujours plus forte. Parce que tout est programmé pour vous blesser et vous faire souffrir jusqu’à la fin. En fait, on ne meure pas de vieillesse mais de souffrance.

Je repris la parole, dissipant la brume qui voilait mes yeux bleus.


-Tu as quel âge ? Tu es là depuis longtemps ? Je ne t’avais jamais vu, il y a trois ans. Ou alors tu étais plus quelconque…

Je lui fis un clin d’œil et un vrai sourire. Je n’avais plus souri depuis si longtemps. Faut dire qu’on ne sourit pas beaucoup dans la rue, une autre expression que de la dureté, de la méchanceté. Pourtant, je n’aimais pas cette façade obligatoire. J’aimais rire, sourire, sautiller, danser. Pas fermer mon visage et barricader mon cœur. Ça ne me plaisait pas. Mais bon, on ne peut pas se laisser tuer parce qu’on aime danser. Ça serait…étrange. Et vachement singulier. On aurait vraiment l’air bête : « je suis morte parce que j’aime danser ! Et toi ? » Oui, vraiment vraiment bizarre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 3 Jan 2012 - 13:16

-Et toi? Paix je subbose?

Sur ce, elle éclata de rire. Un rire indescriptible, à la fois enfantin et mature, sincère et moqueur et tant d'autres chose que je ne peut nommer. Il était peut-être parfait. Non, ELLE était parfaite.

QUOI!!!! ah non ça ne va pas ce, j'avais dit que j'arrêterai avec les filles. Bon au pire je veux bien arrêter mais à partie de demain alors.


-Oui, en effet, je me bats aussi pour la paix. Parce qu’on s’est trop battus entre frères et sœurs, parce que cette guerre a détruit des familles entières alors qu’elles n’avaient rien fait pour cela. Je pense que la paix apportera plus que la guerre. J’ai vu les ravages qu’elle faisait et je pense que ça ne vaut pas le coup.

Elle avait raison. je senti une légère vague de nostalgie monter en moi. Ce n'était pas désagréable mais plusieurs mauvais souvenirs refirent surface.

Elle était mal a l'aise mais essayait de le cacher. Malgré moi, je ressentis un sentiment de pitié envers elle. Je voulu la prendre dans me bras et la réconforter mais quelque chose me disais de ne rien faire car elle ne voudrait pas de ma pitié. Elle avait la larme à l'oeil, ce qui la rendait terriblement mignonne.

Merde, je détestais faire pleurer une fille. Je ne savais plus ou me mettre quand elle décida de détendre l' atmosphère d'une phrase quelconque, comme si rien ne s'était passé.


-Tu as quel âge ? Tu es là depuis longtemps ? Je ne t’avais jamais vu, il y a trois ans. Ou alors tu étais plus quelconque…

Elle me souri. Pas d'un sourire hypocrite. Une chose que je n'avais jamais vu, ce sourire était pour moi une légende après laquelle je courais quand j'était encore un gamin de 12 ans. Car du haut de me 17 ans, jamais personne ne m'avait réellement sourit.

-J'étais quelconque, je suis quelconque et je serai toujours quelconque. C'est juste que les filles aiment les machos plein de muscles pour les protéger alors que la plupart d'entres vous n'en on pas besoin.

Je m'appuyai contre un mur avant de reprendre.

-J'ai 17 ans et cela fait maintenant un an que je vis quotidiennement dans cet enfer qui nous sert d' orphelinat. Ça pourrai te paraître long comparé aux autres.

je réfléchis doucement a ce que elle m'avait dis tout à l'heure et rendis compte que cela faisais plus longtemps que moi qu'elle était ici.

-Attend, tu viens de dire que tu était là il y a 3 ans et demi. alors pourquoi ne s'ai-t-on jamais rencontré pendant cette dernière année?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mer 4 Jan 2012 - 13:28

-J'étais quelconque, je suis quelconque et je serai toujours quelconque. C'est juste que les filles aiment les machos plein de muscles pour les protéger alors que la plupart d'entre vous n'en ont pas besoin.

Je souris. Quelconque ? Depuis quand ne s’était-il pas vu dans un miroir ?! Il était hyper mignon, craquant et élégant. Bien évidemment, pour un bourreau des cœurs, c’est difficile autrement. N’empêche que…que je ne tomberai pas amoureuse de lui !

Et puis, on aime bien les mecs qui nous offrent une sensation de sécurité, de protecteur… on laisse ressortir notre côté fifille plutôt que celui de combattante. On en a le droit ! c’est tellement bien de se sentir protégée envers et contre tout… Il s’appuya contre un mur avant de continuer.


-J'ai 17 ans et cela fait maintenant un an que je vis quotidiennement dans cet enfer qui nous sert d' orphelinat. Ça pourrai te paraître long comparé aux autres.

Il sembla réfléchir doucement. Je le laissai se perdre dans ses pensées, faisant de même. Il considérait cet orphelinat comme un enfer. Comme moi avant. Mais il faut le quitter après y avoir vécu pour savoir que cet « enfer » comme il l’appelait, en étant en fait pas un…

-Attend, tu viens de dire que tu était là il y a 3 ans et demi. Alors pourquoi ne s'ai-t-on jamais rencontré pendant cette dernière année?

Alors pourquoi ne s’est-on jamais rencontré ? C’est simple, j’étais là il y a trois ans, mais aucun visage que j’ai croisé ici pour le moment, ne m’était familier. Aucun visage ne me revenait. Parce que tous étaient soit partis, ayant fini leur formation, soit étaient morts. On avait pas beaucoup d’autres alternatives dans cet orphelinat. Hormis celle de la fugue, mais moi seule l’avait tentée. Et, en fait, ce n’était pas un bon plan.

-En fait, je…je me reprit, en même temps que mon inspirationj’ai fugué. Deux fois. Une fois à 12 ans et demi. Je suis revenue lorsque j’avais treize ans parce que je ne m’en sortais pas, dans la rue. C’était trop compliqué. On m’avait agressée à plusieurs reprises et je ne m’en était sortie à chaque fois que grâce à un ami, mon seul ami dans la rue. Mais un jour il a été tué en essayant d me sauver. Alors je suis revenue. Parce que je ne pouvais plus me permettre de jouer la vie des autres. Ce n’était pas juste. J’ai encore passé une demi année dans l’orphelinat. Et j’ai de nouveau fugué. Cette fois-ci je m’en suis mieux sortie et me suis trouvé un groupe. J’y ai appris à tuer et à me défendre, à frapper sans états d’âme. Mais cela ne me correspondait pas. Pas du tout. Alors, au bout de trois ans à errer, je suis revenue. L’orphelinat n’a pas changé. Juste ceux qui vivent dans l’enceinte de ces murs. Juste des visages qui ont disparu, des nouveaux visages. Qui errent. Encore et toujours. On cherche tous quelque chose qu’on ne trouvera au final sans doute jamais. Bref. Je n’aime pas parler de moi ainsi.

Elle se leva et, de quelques pas dansants se retrouva à côté de Daren, appuyée elle aussi contre le mur. Elle pencha légèrement la tête en avant et lui sourit. Il lui semblait plutôt sympathique, même ouvert. Peut-être était-il moins dragueur et joueur qu’il ne voulait paraitre. Après tout, cela ne la dérangerait pas plus que ça. Elle aimait les gens complexes. Pas ceux qui ne sont que paraitre, que façade. Elle vrilla ses yeux dans ceux de Daren.

-Tu es plus qu’un dragueur, n’est-ce pas ? Plus que le Daren des filles. Tu as une histoire dans ton dos. Une histoire qui fait que tu n’es plus maintenant que forteresse. En as-tu déjà parlé à quelqu’un ? Tu me sembles si inaccessible en dehors d’une histoire d’amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Sam 7 Jan 2012 - 13:29

-En fait, je… j’ai fugué. Deux fois. Une fois à 12 ans et demi. Je suis revenue lorsque j’avais treize ans parce que je ne m’en sortais pas, dans la rue. C’était trop compliqué. On m’avait agressée à plusieurs reprises et je ne m’en était sortie à chaque fois que grâce à un ami, mon seul ami dans la rue. Mais un jour il a été tué en essayant d me sauver. Alors je suis revenue. Parce que je ne pouvais plus me permettre de jouer la vie des autres. Ce n’était pas juste. J’ai encore passé une demi année dans l’orphelinat. Et j’ai de nouveau fugué. Cette fois-ci je m’en suis mieux sortie et me suis trouvé un groupe. J’y ai appris à tuer et à me défendre, à frapper sans états d’âme. Mais cela ne me correspondait pas. Pas du tout. Alors, au bout de trois ans à errer, je suis revenue. L’orphelinat n’a pas changé. Juste ceux qui vivent dans l’enceinte de ces murs. Juste des visages qui ont disparu, des nouveaux visages. Qui errent. Encore et toujours. On cherche tous quelque chose qu’on ne trouvera au final sans doute jamais. Bref. Je n’aime pas parler de moi ainsi.

Je n'osai la contre-dire pas de peur de l'énerver et la laissai continué son récit qui ne m'intéressais nullement. Pourtant je ne pouvais m'empêcher de tendre l'oreille et d'écouter son baratin un mot sur deux. Cela pourrais peut-être devenir intéressant.

-Tu es plus qu’un dragueur, n’est-ce pas ? Plus que le Daren des filles. Tu as une histoire dans ton dos. Une histoire qui fait que tu n’es plus maintenant que forteresse. En as-tu déjà parlé à quelqu’un ? Tu me sembles si inaccessible en dehors d’une histoire d’amour.

Alors comme ça elle s'intéresse à mon "cas". Aucune fille ne m'avait encore demandé ce que j'étais avant d'arriver ici jusqu'à présent. Je ne savais pas que c'était possible de tant se préoccuper de quelqu'un que l'on connait depuis seulement quelque heures. Ou alors elle fait cela uniquement dans le but de mieux me briser quand elle connaîtra toutes mes faiblesses. Je sais que elle en serai capable vu le coups que elle m'a fait dans les fauteuils.

-Qu'est-ce qui me ferai croire que tu n'utilisera pas mes informations contre moi? Et qui me dit que ton histoire est belle et bien réelle? Pourquoi devrai-je te faire confiance? Personne ne sais réellement qui je suis et si tu crois que je vais le dire à la première inconnue qui passe dans les couloirs, et bien tu te met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mer 11 Jan 2012 - 15:37

-Qu'est-ce qui me ferai croire que tu n'utiliseras pas mes informations contre moi? Et qui me dit que ton histoire est belle et bien réelle? Pourquoi devrai-je te faire confiance? Personne ne sait réellement qui je suis et si tu crois que je vais le dire à la première inconnue qui passe dans les couloirs, et bien tu te mets le doigt dans l'œil jusqu'au coude !

Aliénore se mit à sautiller, presque danser dans la pièce. Puis elle sourit à Daren. Ce qu’il pouvait être sur ses gardes ! Il faut un jour se confier, un jour se livrer à la confiance, même si elle nous fait perdre beaucoup de choses. Elle avait déjà fait confiance, et savait faire confiance tout en ne souffrant pas de perdre celui ou celle à qui elle l’avait donnée. Mais ce n’était apparemment pas le cas de Daren.

Il fallait qu’elle arrive à le détendre. Jamais elle n’utiliserait le passé de quelqu’un contre lui. Et si elle s’était confiée au jeune homme, c’est parce qu’elle avait compris qu’il était différent. Trop ou pas assez, elle ne le savait pas encore…


-Tu sais, Daren, que tu croies ou non mon histoire, je m’en fous. Que tu me penses capable d’en inventer une, et je ne vois pas pourquoi je ferais cela, c’est me dire que je suis une menteuse. Et je ne mens pas. Je n’aime pas mentir.

Elle se remit à danser, heureuse. Elle souriait. Ses yeux étaient limpides. Elle disait la vérité. Et elle n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Quitte à ce que ça ne lui plaise pas et qu’il la provoque en duel. Elle n’en avait cure. Parfois la vérité fait plus de mal que de bien mais parfois elle ouvre des yeux….


- et si personne ne sait réellement qui tu es, j’avais raison ! Tu ne te confies pas, tu gardes tout pour toi et tu es inabordable en tant qu’ami. Et tu sais quoi ? C’est bien fait. Personne ne peut être ami avec quelqu’un qui ne se confie jamais, ne parle pas de lui et ne fais pas confiance ! Et tu sais quoi ? si à chaque fois tu refuses une main tendue, un geste d’amitié, eh ben, t’es pas sorti de l’orphelinat !


Sur ce, elle sautilla jusqu’à un fauteuil et s’assis, sans porter plus d’attention à Daren. Elle s’en foutait. Si il n’était pas capable d’amitié, elle ne voulait rien avoir à faire avec lui. Elle se releva et s’appuya contre un mur.

-Alors, tu en penses quoi ? Tu vas m’en vouloir ? Ou me parler et me considérer comme une amie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 17 Jan 2012 - 16:48

Non mais vous avez vus ça!!! Je l'engeule et elle, elle se met à sautiller partout dans la pièce!

-Tu sais, Daren, que tu croies ou non mon histoire, je m’en fous. Que tu me penses capable d’en inventer une, et je ne vois pas pourquoi je ferais cela, c’est me dire que je suis une menteuse. Et je ne mens pas. Je n’aime pas mentir.


Gros coup de bluff ou de cash? Je ne savais quoi penser. Mais quand je regardais de plus près, je pouvais apercevoir une fine lueur de vérité noyée dans un regard intensément confiant. Effectivement, ce genre de fille ne mentirai pas.
Mais ce n'était pas pour autant que son caractère me plaisais, loin de là!

- et si personne ne sait réellement qui tu es, j’avais raison ! Tu ne te confies pas, tu gardes tout pour toi et tu es inabordable en tant qu’ami. Et tu sais quoi ? C’est bien fait. Personne ne peut être ami avec quelqu’un qui ne se confie jamais, ne parle pas de lui et ne fais pas confiance ! Et tu sais quoi ? si à chaque fois tu refuses une main tendue, un geste d’amitié, eh ben, t’es pas sorti de l’orphelinat !


Elle avait décidée de me tester, mais jusque ou, paiera-t-elle de sa personne pour découvrir ma face cachée. Celle que tant de personne redoute. Pour ça, il faudrait qu'elle voit ce que j'ai enduré avant de venir ici. Qu'elle connaisse ceux que j'ai connu et qu'elle comprenne ce que j'ai ressenti. En sera-t-elle seulement capable?


-Alors, tu en penses quoi ? Tu vas m’en vouloir ? Ou me parler et me considérer comme une amie ?

Ça c'est la goutte qui a fait débordé le vase! J'en avais marre qu'elle me parle comme si j'étais incapable de sentiments. J'allais lui montrer ce que j'ai vécu, l'emmener au-delà de ce qui nous était autorisé.

-Tu tiens tellement a savoir qui je suis, alors suis moi.

Je lui empoignai le bras avec force, de manière a ce qu'elle ne m'échappe pas des mains. Il ne me restait plus que a trouver une sortie dans ce labyrinthe de couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 30 Jan 2012 - 19:01

-Tu tiens tellement à savoir qui je suis, alors suis moi.

Il me saisit par le bras violemment. Il me faisait mal. Trop de force. Pas moyen de m’échapper. Même en contractant mes muscles, je n’arriverais pas à créer un espace suffisant pour délivrer mon bras. Aucun moyen d’échapper à la poigne de Daren. Maudit soit-il. Au pire, j’utiliserais mon don. Mais je n’en avais pas envie. Pas maintenant.

Il nous dirigea à travers maints couloirs et trop vite pour que je suive facilement où il m’emmenait. Toujours est-il que nous arrivions dans une partie de l’orphelinat dans laquelle je n’allais que rarement car mal peuplée. C’est un vrai coupe gorge. Y’avait intérêt à ce qu’il sache où il va. Parce que je déteste ce quartier de l’orphelinat…

Il s’arrêta enfin dans un recoin plus obscur où il y avait un fauteuil. Je réussis enfin à me défaire de sa poigne. Je m’assis sur le canapé, croisais les jambes et relevais le menton, attitude de défi. Il y eu un grand silence et je pris tout mon temps pour le regarder de haut en bas.

Qu’allait-il me dire ? Quel obscur passé il va me faire partager ? A moins qu’il ne décide de me liquider discrètement… mais dans ce cas-là, il risque d’avoir un peu plus de mal que prévu.

Toujours est-il qu’il me regardait sans rien dire, sans rien faire. Je mis toute la confiance que j’avais dans mes yeux pour qu’il se confie. Sans résultat. Idée pas très futée, faut avouer. Je soulevais les épaules et attendit, en détaillant les lieux. Vu qu’il ne parlait toujours pas, je commençais à m’impatienter. J’avais envie d’aller en cours, moi ! ou dans ma chambre… mais pas de restée planquée dans les couloirs avec un gars qui ne parle pas !


-Bon, c’est quand tu veux, j’ai pas vraiment que ça à faire. Alors soit tu m’en parles, soit je vais dans ma chambre terminer de préparer mes cours pour demain.

[Désos, c’est court… essaie de mettre plus de paroles ou d’actions dans ton rp que je puisse broder plus facilement, s’il te plait Wink]

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 20 Fév 2012 - 10:32

On traversa plus de couloirs que prévu. Enfin ce n'était pas vraiment prévu car je voulais juste en traverser le plus possible de manière à ce que elle ne puisse plus repartir sans moi.

Enfin arrivés, je m'assis sur le fauteuil de ma chambre, car oui, pour la première fois depuis que je suis entré ici, je fis entrer quelqu'un dans ma chambre. Elle ne se rendait pas compte de l'enjeu qui allait ce joué maintenant.

-Bon, c’est quand tu veux, j’ai pas vraiment que ça à faire. Alors soit tu m’en parles, soit je vais dans ma chambre terminer de préparer mes cours pour demain.

- Si tu regardais autour de toi, tu verrai l'état de cette pièce. Tu ne remarque donc pas les murs à moitié déchiré, les draps fissurés, les oreillés défait de toutes plumes, la chaise n'a plus de dossier, et ne parlons pas de la table à qui il manque un pied.

Je ne lui ai pas encore tout dis, mais cela ne devrai plus tarder. Dans le sens que je crois tout lui dire dans les vingt minutes qui vont suivre.

- C'est moi qui fait tout ça, moi et ma haine envers les personne qui ne me comprennent pas. Envers ce qui m'a servi de parents, et envers toute les personne qui je ne connais pas encore. C'est peut-être sournois de ma part, mais je ne crois pas que cette colère peut être comprise par quelqu'un comme toi.

J'approchai d'elle, lui pris les mains et remontai dans son dos. Je la plaqua contre mes pectoraux. Étrangement, elle se laissa faire. Dommage. Je lui parlai doucement a l'oreille.

- Merci, tu n'étais pourtant pas obligée de supporter toute cette misère qui sommeille en moi. Je veux juste que tu sache que tous ceci n'est qu'une infime partie de moi et que le reste est bien plus obscur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Dim 4 Mar 2012 - 20:05

-Si tu regardais autour de toi, tu verrai l'état de cette pièce. Tu ne remarque donc pas les murs à moitié déchiré, les draps fissurés, les oreillés défait de toutes plumes, la chaise n'a plus de dossier, et ne parlons pas de la table à qui il manque un pied.

Je n’ai même pas jeté un regard autour de moi. Ça ne servait à rien. Il ne peut plus mentir, plus reculer. Il n’a plus le droit de revenir en arrière. La seule façon de le faire, ça serait me tuer. Il ne le ferait pas. Non. Pas qu’il n’en soit pas capable, mais qu’il ne le fera pas. Un instinct. Une impression. Un sentiment. Une émotion, peut-être. Une certitude, sûrement.

J’espère qu’il ira au bout. Qu’il me dira tout ce qu’il a à dire. Pour lui. Pour une amitié naissante. Pour faire confiance. Il est important, un jour, de s’ouvrir. Et c’est plus facile envers quelqu’un qui nous ne connait pas car il ne nous jugera pas. C’est toujours plus facile. Mais le plus dur est de faire le premier pas vers l’autre, vers celui qui est capable d’écoute.


- C'est moi qui fait tout ça, moi et ma haine envers les personne qui ne me comprennent pas. Envers ce qui m'a servi de parents, et envers toutes les personnes qui je ne connais pas encore. C'est peut-être sournois de ma part, mais je ne crois pas que cette colère peut être comprise par quelqu'un comme toi.

Il s’approcha de moi. J’hésitais entre me laisser faire ou le remballer. Je ne sais pas. Il m’est encore trop étranger pour que je sache comment réagir. Il me prit les mains, les remonta dans mon dos et me plaqua contre lui. Comment réagir face à ça ? Être comme ça, contre lui, me dérangeais. Ce n’était pas à lui de me prendre dans ses bras. Ce n’était pas à lui de tenir mes mains. Ce n’était pas à lui de me parler à l’oreille. Je me crispais.

- Merci, tu n'étais pourtant pas obligée de supporter toute cette misère qui sommeille en moi. Je veux juste que tu sache que tous ceci n'est qu'une infime partie de moi et que le reste est bien plus obscur.

Je m’écartais. Sinon, je n’arriverais pas à me décrisper. Sinon je n’arriverais pas à le regarder en face. Il n’avait pas le droit de me toucher comme ça, sans mon autorisation. C’était la place de Pierre. Et ça le serait toujours, quelque part, en moi. Je plongeai mon regard dans le sien.

-Cela fait trop longtemps que tu es ici. Tu t’es fermé, tu es mort, quelque part, en toi. Et quant au fait que je n’étais pas obligée de voir ça, de t’accompagner, je l’ai cherché et j’en suis heureuse. Je ne veux pas que tu te retrouves seul. Seul à souffrir, seul à haïr. Être seul a déjà tué trop de monde. Je serais toujours là pour t’aider. Mais n’oublie pas que je ne te comprendrais pas forcément à chaque fois ni que je partagerais pas toujours tes opinions.

Je m’assis et laissais filer un instant. Je lui tendis ma main. Une interrogation, une question. Une envie, peut-être.

-Amis ?

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Lun 12 Mar 2012 - 15:51

Elle était crispée,et pas que un peu. Elle s'écarta de moi pour mieux me regarder. Je crois que j'ai été un peu brusque avec elle tout à l'heure.


-Cela fait trop longtemps que tu es ici. Tu t’es fermé, tu es mort, quelque part, en toi. Et quant au fait que je n’étais pas obligée de voir ça, de t’accompagner, je l’ai cherché et j’en suis heureuse. Je ne veux pas que tu te retrouves seul. Seul à souffrir, seul à haïr. Être seul a déjà tué trop de monde. Je serais toujours là pour t’aider. Mais n’oublie pas que je ne te comprendrais pas forcément à chaque fois ni que je partagerais pas toujours tes opinions.

Si seulement je m'attendais a ça. C'est brusque, ignoble, tout ce que l'on veut, mais cela faisais tellement longtemps que l'on ne m'avais pas dit la vérité en face que cela me fait plus plaisir que autre chose.

Elle se trouva une petite place dans ce désordre chaotique qu'est ma chambre, elle laissa une pause avant de ma tendre une main. Je ne savais pas ce qu'elle représentait, après tout, personne ne m'avait jamais tendu de main. Était-ce une provocation, je ne crois pas, pour que je la relève, alors pourquoi c'était-elle assise, pour conclure un pacte, encore moins. Ça ne peut tout de même pas être...

-Amis ?

Une demande d'amitié!

Je lui tendis une des miennes, hésitant, qu'elle s'empressa de prendre.

- Je suppose que tu peux prendre cela pour un oui, mademoiselle je-vais-changer-le-monde.

On sorti de ma chambre pour se diriger vers le réféctoire et j'en profitai pour la questionner.

- Avec tout cela, je ne te connais toujours pas vraiment à part de nom. Je t'ai montré une face de moi, à toi, si ca ne te dérange pas

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Ven 13 Avr 2012 - 15:26

[Je suis en cours d'écriture de ta réponse, je la termine quand on aura un avion pour revenir...]

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Dim 29 Avr 2012 - 13:17

Il me tendit l'une des siennes, que je m'empressais de prendre, de peur qu'il ne la retire avant que je n'en aie eu le temps. On sortit de sa chambre. D'après les couloirs qu'il prenait et mes souvenirs, nous allions vers le réfectoire. Petit coup d'oeil à ma montre : midi moins cinq. Logique donc que nous allions manger.

Je suppose que tu peux prendre cela pour un oui, mademoiselle je-vais-changer-le-monde.

Mademoiselle je vais changer le monde? On ne m'avait jamais surnommée comme ça, je n'en voyais d'ailleurs pas la raison... J'allais la lui demander quand il poursuivit sur sa lancée, me mettant dans l'embarras.

Avec tout cela, je ne te connais toujours pas vraiment à part de nom. Je t'ai montré une face de moi, à toi, si ca ne te dérange pas

Oui, celà me dérangeait mais je ne pouvais faire autrement. Donnant-donnant. Qu'est-ce que j'allais bien pouvoir lui montrer de moi? Mon habilité au combat? Mon côté garçon manqué par moment? Ou la fille qui coud à la main pleins de vêtements? je n'en avais aucune idée.

-Ben, je ne sais pas ce que je pourrais te montrer sur moi. Une fille qui sait se battre, tu en as déjà vues vu que tu es ici. Une fille qui n'a pas sa langue dans sa poche, ni sa fierté d'ailleurs, probablement que tu en as déjà croisées. Une fille qui coud ses vêtements elle-même? Ca va te sembler pathétique. Alors que te dire sur moi? Je ne sais pas. Je suppose que tu découvriras avec le temps ce que tu voulais savoir... Ah oui, d'après un garçon que je viens de rencontrer, je vais "changer le monde"

Je poussais la porte du réfectoire en lui offrant un énorme sourire, me servit à manger et allais m'assoire. Daren fit de même. Nous connaissions les us et coutumes de ce lieu, contrairement à d'autres. Je repris la parole, chuchotant.

-Et que me vaut d'ailleurs le surnom de mademoiselle-je-vais-changer-le-monde?

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 8 Mai 2012 - 13:04

(HS: je te répond dé que j'ai un peu d'inspiration déso :/)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 8 Mai 2012 - 16:44

(Pas de problème! Je prends beaucoup de temps à répondre alors tu en as droit aussi =D)

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 22 Mai 2012 - 13:25

-Ben, je ne sais pas ce que je pourrais te montrer sur moi. Une fille qui sait se battre, tu en as déjà vues vu que tu es ici. Une fille qui n'a pas sa langue dans sa poche, ni sa fierté d'ailleurs, probablement que tu en as déjà croisées. Une fille qui coud ses vêtements elle-même? Ca va te sembler pathétique. Alors que te dire sur moi? Je ne sais pas. Je suppose que tu découvriras avec le temps ce que tu voulais savoir... Ah oui, d'après un garçon que je viens de rencontrer, je vais "changer le monde"


On rentra dans le réfectoire et j' eus à peine le temps de m' asseoir qu'elle reprit la parole. Mais en chuchotant cette fois-ci pour ne pas se faire remarquer.

-Et que me vaut d'ailleurs le surnom de mademoiselle-je-vais-changer-le-monde?

Je pris mon temps pour lui répondre. Ou plutôt je cherchais une réponse "intelligente".

-Tu peux prendre le temps que tu veux, je veux juste apprendre à en connaitre plus sur une fille aussi... aussiiiii... peu banal qui se retrouve par je ne sais quelle miracle sur mon chemin.

Je pris une inspiration et avalai quelques bouchées d'une mixture verte vomi et de consistance douteuse.

-Essayer de me changer, c'est essayer de changer le monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aliénore Luneïrioma

avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 19/12/2011
Age : 21
Localisation : La tête dans les étoiles et les pieds sur la lune...

MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   Mar 19 Juin 2012 - 14:15

-Tu peux prendre le temps que tu veux, je veux juste apprendre à en connaitre plus sur une fille aussi... aussiiiii... peu banal qui se retrouve par je ne sais quelle miracle sur mon chemin.

J'eu un sourire. Aussi peu banale? pourquoi pas... On ne m'avais jamais dit ça. par miracle? Je doute que ce soit un miracle dans le bon sens du terme... en tout cas, pas pour lui dans les premiers temps...

-Essayer de me changer, c'est essayer de changer le monde.


Mmh. Métaphore osée. Trop osée? Non, probablement pas.

-eh bien, alors je changerai le monde...avec tout le temps demandé que celà implique mais j'y arriverai, tu verras.

Je terminai de manger mon infame bouillie puis me levais, l'attendais qu'il avale la dernière cuiller.

-Ca te dérange si on se rend dans ma salle commune? Il y a jamais personne là...

(Un peu d'agitation sur le chemin, ça te dit?? si oui, n'hésite pas à commencer:D)

_________________


"Combien de rencontres as-tu gâchées ces 3 dernières années parce que tu aimais avec un pied dans le passé et un pied dans le présent?
Parce que peu importe combien une chose nous blesse, parfois il nous est encore plus difficile de l'abandonner."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre un peu étrange...[Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre un peu étrange...[Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un batiment étrange (libre)
» Une grotte bien étrange [Libre]
» [TERMINE] Une journée... étrange ? [Libre] PV Smith
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
angels-earth :: Internat :: tour Sud-
Sauter vers: