angels-earth

Cette guerre sera la dernière, celle dont l'issue sauvera ou condamnera la terre. Ce sera votre guerre, celle pour laquelle vous êtes formés. La tienne Invité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 15 Jan 2012 - 12:35

    Y’a moyen d’être douée…
    Mais parfois, la douéattitude apporte quelque-chose de bon. Ou quelqu’un…Et cette fois-ci, ce fut quelqu’un.
    Je m’explique !
    Je cherchais la cantine, vers midi. J’avais droit à quelques jours où je ne devais pas me rendre en classe, pour prendre le temps de m’installer. Enfin. Pour mes quelques peu d’affaires, ça ne prenait pas trop longtemps…Mais tant qu’on pouvait paresser, j’étais là !
    Bref ! Je me dirigeais donc au hasard dans les couloirs, quand je me mis à rêver. Je me disais que les arbres seraient tout aussi jolis en roses, plutôt qu’en vert, quand je bousculai quelqu’un.
    Un garçon.
    Irrémédiablement…beau.
    Je me souviens l’avoir regarder quelques instants, interdite, me demandant comment une telle beauté pouvait être lâchée en liberté. Ca ne devrait pas être permis !
    Il possédait des cheveux bruns en bataille, du genre qu’on arrive jamais à coiffer, mais qui donne un air adorable. Ses yeux étaient marrons, et il arborait un joli sourire, qui donnerait à n’importe quelle fille de se jeter dessus.
    Pour se qui était de sa taille, il était assez grand, me dépassant d’une ou deux têtes. Si je ne mettais pas maîtrisée, je jurerais que je me serais mise à baver…

    -De…de…désolée…je…ne t’avais pas vu…

    Je rougis. Désemparée devant un garçon. Ridicule. Moi qui montait sur scène devant des milliers de personnes, j’étais désarmée devant un vulgaire garçon ! Enfin, pour ma défense, je tiens à dire qu’il était vraiment très très beau. Ceci m’excuse. En partie.
    Je lui souris, et me présentai :

    -Je m’appelle Naya Loucille, enchantée. J’ai seize ans et je suis…Relativement nouvelle.

    Je souris à nouveau, mais en prenant garde cette fois que ce soit mon plus beau sourire. Du genre de ceux donnés sur scène. Irrésistible, sans vouloir me venter.
    C’est ce que j’espérais, en tous cas !
    Le garçon ouvrit la bouche, et mon attention se quadrupla. Je ne voulais pas perdre une miette de ce qu’il dirait…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Jeu 19 Jan 2012 - 19:25

Un peu comme à mon habitude, je rêvassais dans les couloirs sans vraiment savoir ou aller. Un endroit ou un autre, franchement je ne voyais pas la différence. J'avais les yeux dans le vague à la recherche d'un quelconque petit détaille pour me distraire. Je du me résoudre, rien n'avait changé dans cette internat depuis mon arrivée l'année passée. Pas de nouvelle fissure, fente ou autre petite faiblesse dans le bâtiment à agrandir pour s'échapper. En fait je ne m'était jamais évadé pour la simple et bonne raison que je n'avait aucune raison.
Par je ne sais quel miracle, mes pieds me conduisirent vers ce qui me sembla être la cantine. À condition évidemment de faire mille et un détours et prétendre s'être perdu dans les couloirs.
Pendant un bref instant, je ne sais plus pourquoi, je décidai de changer de direction quand soudain, on me bouscula. Enfin non, on ne me bousculais pas, on me tombait littéralement dessus.

-De…de…désolée…je…ne t’avais pas vu…

Soit je rêve, soit cette fille va me baver dessus!

-Je m’appelle Naya Loucille, enchantée. J’ai seize ans et je suis…Relativement nouvelle.

Naya, comme notre biiiiiiien-aiméeeeeeeeeee directice. Mais a regarder de plus près, elle était quand même plus mignonne que la dirlo. Mais bon ,une fille, encore une fille. Est-ce que le bon dieu ne pourrai pas me faire rencontrer des autres mecs de mon âge au moins une fois dans ma vie. C'est trop demander d'arrêter la célèbre phrase une fille de perdue dix de retrouvée.
Bon je vais jouer sur la courtoisie.µ

-Je m’appelle Naya Loucille, enchantée. J’ai seize ans et je suis…Relativement nouvelle.


une nouvelle, encore mieux pour moi, elle ne doit pas connaitre grand monde.

-je m'appelle Daren et j'ai 17 ans. Et je suis moi-même relativement ancien. Enfin cela fait un an et demi que je survis ici.

je laissais un blanc séparer la suit e notre conversation. En fait je ne savais pas quoi dire.

-Vu ta direction, je dirai que u te dirigeais vers la cantine non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Sam 28 Jan 2012 - 17:03

    -je m'appelle Daren et j'ai 17 ans. Et je suis moi-même relativement ancien. Enfin cela fait un an et demi que je survis ici.

    Survivre…Comment cela, survivre ?!
    Il se payait ma tête ?! En fait, c’est vrai qu’Aliénore m’avait dit de faire attention, ici mais…mais voilà !
    Je croyais pas que c’était si sérieux.
    Pourquoi Phil m’a envoyé ici, au juste ? Pour me faire tuer ? Je savais pas qu’il avait la haine de moi…
    Un long blanc s’ensuivit. Que dire ? Je ne le connaissais pas vraiment, et il me regardait bizarrement. Comme s’il me détestait déjà sans me connaître. Enfin bon, soit. Après un petit long instant, il répondit enfin :

    -Vu ta direction, je dirai que u te dirigeais vers la cantine non?

    J’hochai la tête, puis lui répondit à mon tour :

    -Hinhin…J’allais bien là. Enfin. Je crois. Je me suis un peu paumée tu vois ? Je connais vraiment pas ici. Enfin, soit ! Je parie que tu veux bien m’accompagner jusque là.

    Je lui adressai un clin d’œil, puis poursuivit :

    -Tant pis si tu veux pas. Je te forcerai !

    J’éclatai de rire. Même si c’était pas drôle. Ca devait être…nerveux. Je suppose. J’espère. Parce-que, pour paraître ridicule, c’était ridicule.
    Mais le ridicule ne tue pas ! Sinon, je serais morte depuis longtemps. Il haussa un sourcil, puis me devança.
    Je le suivis :

    -Hé bien, Daren, tu as une petite amie ?

    Direct. Franc. Je ne sais pas ce qu’il m’a prit. Je dirais…Je….dirais…que….je n’en sais rien.
    Pourquoi chercher à me trouver des excuses ? Elles seraient fausses, de toute manière.
    La vérité est qu’il était tellement beau que je rêvais déjà de me blottir contre lui, de l’embrasser, de…

    -Moi pas, répondis-je même s’il ne m’avait rien demandé. Mais j’ai très envie.

    Je lui souris, histoire qu’il comprenne où je voulais en venir. J’espère au moins qu’il n’était pas idiot.
    Si c’était le cas…
    Il me restait toujours le beau.



    [Hs: ceci est n'importe quoi! XD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 29 Jan 2012 - 19:10

Un hochement de tête, rien de plus, étonnent.


-Hinhin…J’allais bien là. Enfin. Je crois. Je me suis un peu paumée tu vois ? Je connais vraiment pas ici. Enfin, soit ! Je parie que tu veux bien m’accompagner jusque là.


Et elle croit que je vais me laisser draguer ainsi! Je ne répondrai pas à ce genre de question.

-Tant pis si tu veux pas. Je te forcerai !

Me forcer! Moi! Et mes 80Kg de muscles! Elle peut toujours rêver. En fait elle n'en rêvait pas, elle en rigolait. Elle en était complètement ridicule et elle s'en foutait.

-Hé bien, Daren, tu as une petite amie ?


Non mais est-ce que ça te regarde miss-mêle-tout!

-Moi pas, mais j'ai très envie.

Oui et bien moi pas! Et elle va vite le comprendre.
Je la plaquée contre le mur pour lui laché une réponse, pas spécialement celle que elle attendait.

- Dis donc toi, est-ce que je me mêle de ta vie comme ça?! Alors je veux bien répondre à toutes tes question, mais après, Merde, après quoi, rien, je ne lui ferai rien laisse tomber, on verra plus tard pour le "après".

J'ai peut-être été un peu fort là.

- Alors on va faire ça dans l'ordre, oui je vois bien que tu est perdue. Non je n'ai pas de petite amie comme tu dis. Et non je ne veux pas sortir avec toi. Désolé si j'anticipe tes question.

Je ne partais pas, en fait, je voulais que ce soit elle qui essaye de se dégagé . J'aime quand une fille me résiste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Mer 1 Fév 2012 - 15:49

    Contre toutes attentes, il me plaqua contre le mur et je le regardai avec de grands yeux effrayés. Je ne comprenais pas…
    Ok, j’y étais aller fort. Mais c’était pas une raison pour s’énerver ! Il me fixa puis répondit, de l’énervement encrée dans sa voix :

    -Dis donc toi, est-ce que je me mêle de ta vie comme ça?! Alors je veux bien répondre à toutes tes question, mais après,…


    Il se tut. Comme pour réfléchir. Je le regardai, ne comprenant toujours pas pourquoi il agissait comme ça. Et, après quelques secondes seulement, il continua, plus très sur de lui :

    -Laisse tomber, on verra plus tard pour le "après".

    Son regard s’adoucit. Il comprenait peut-être enfin que je n’étais pas méchante. Que je ne souhaitais pas établir une mauvaise relation entre nous. Enfin bon.
    Il reprit, répondant à ses questions:

    -Alors on va faire ça dans l'ordre, oui je vois bien que tu est perdue. Non je n'ai pas de petite amie comme tu dis. Et non je ne veux pas sortir avec toi. Désolé si j'anticipe tes questions.

    J’ouvris la bouche, éberluée. Mais la refermai aussitôt. Il m’avait coupé de court, là. Je passai ma langue sur mes lèvres, puis mis mes mains sur mes hanche. Que répondre à ça… ?
    Je lui souris et fit une courte révérence, à la manière de Phil lorsqu’il saluait quelqu’un :

    -Je suis désolée…Je ne voulais pas…

    Pas quoi ? Ne pas le vexer ? Je n’achevai pas ma phrase. Il n’aurait cas comprendre. Je le devançai, puis m’arrêtai. Je lui demandai ensuite s’il voulait bien m’accompagner jusqu’à la cantine et, d’un bref mouvement de tête, me fit signe qu’il acceptait.
    On marcha donc côte à côte un certain temps en silence, puis je repris la conversation :

    -Tu as beaucoup d’amis, ici ?

    Je pris soin cette fois de ne pas l’affubler de questions. Il me répondrait bien, après tout. Et m’en poserait aussi, s’il le souhaitait.
    On verra bien…


    [HS: désolée, pas très inspirée Uu]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Lun 20 Fév 2012 - 9:38

Étonnée, oui, c'est le mot qui lui va le mieux pour l'instant. Elle aurai du se voir, la bouche grande ouverte façon poisson rouge. Elle me fit une pose que je n'avais jamais vue, une sorte de courbette en plus amélioré.

-Je suis désolée…Je ne voulais pas…

Elle ne voulais pas quoi? Me blesser? M'embêter? Me tester? Me vexer? Même si c'était le cas, elle avait réussis et m'avait mise de mauvaise humeur.

Bon, vu que elle m'a demandé de l'accompagné à la cantine, je vais mettre ça sur le compte de la fatigue. Il ne faut jamais rien refusé à une demoiselle en détresse.


-Tu as beaucoup d’amis, ici ?

Ça y est, elle recommence. Tant pis, j'ai pas la patience nécessaire pour l'ignorer. Autant lui répondre.

- Tu sais, ici on n'a pas vraiment d'amis car la plupart du temps ils nous trahissent dans notre dos. C'est ici que les "élèves" apprennent la loi du plus fort. Des fois, c'est pire que dehors ici.

C'est dingue de ma part, mais elle est vachement mignonne avec son petit aire d'affolement.

-mais sinon on pourrai dire qui oui, ici avoir UN ami c'est déjà beaucoup. dans mon cas, la plupart on été des filles. Mais seul une est encore ici: Aliénore. Part contre, je n'ai jamais réussi à retenir son nom.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Ven 24 Fév 2012 - 11:00

    -Tu sais, ici on n'a pas vraiment d'amis car la plupart du temps ils nous trahissent dans notre dos. C'est ici que les "élèves" apprennent la loi du plus fort. Des fois, c'est pire que dehors ici.

    Je m’affolai. C’était la deuxième personne qui me parlait de cette école comme un endroit dangereux.
    Ca me faisait peur. Vraiment peur. Je déglutis, mais écoutai cependant la suite de ce qu’il me disait :

    -Mais sinon on pourrait re qui oui, ici avoir UN ami c'est déjà beaucoup. dans mon cas, la plupart on été des filles. Mais seul une est encore ici: Aliénore. Part contre, je n'ai jamais réussi à retenir son nom.

    -Luneïrioma.

    Il me regarda, sans comprendre. Aussi je repris, en étant cette fois plus explicite :

    -C’est Aliénore Luneïrioma. Je la connais aussi. Elle est très gentille.

    Je serrai entre mes mains la dague qu’elle m’avait offerte…Elle m’avait promise de m’en servir. Je passai mes doigts sur la fine lame, me faisant une coupure.
    Mais je m’en fichais.
    Tandis que l’on marchait, je soupirai intérieurement…Enfin, pas que intérieurement. Elle venait de lâcher un énorme soupire, et comme Daren me regardait sans comprendre, je m’expliquai :

    -Ca me plait pas ici. Ca me plait vraiment pas. Parce-que je vais devoir me battre contre des élèves alors que je déteste ça. Parce-qu’on peut faire confiance à personne ici, et que tout le monde te regarde comme si tu étais une erreur sur terre. J’ai l’impression qu’on a pas le droit d’être heureux ici, merde !

    Je serrai les poings…Je ne regardai pas la réaction du garçon. Je ne voulais pas. Je m’en fichai.

    -Je ne suis ici que depuis quelques jours ou quelques semaines, et tout m’agace. Ca avait l’air si accueillant…Et bien mon cul.

    Et…je perdais mon précieux vocabulaire. Celui des rues avaient refait surface, celui peut charmant à entendre. Mais bordel, ça m’était égal.
    Je commençai vraiment à en avoir marre d’ici. En plus, je ne pouvais pas…

    -…partir, fis-je, en pensant tout haut. J'peux pas partir. La dirlo me poursuivrait et me tuerait, j’en suis sure.

    Je m’arrêtai. Serrant à nouveau les poings, et empêchant les larmes de faire surface. Je devais être forte…
    Il ne fallait pas que je succombe dans une quelconque folie. Je devais vivre, pour faire chier tout le monde. Oh oui…

    -Et puis tu t’en balances pas mal de moi, ça se voit. Ton petit air supérieur comme ça. Je pensais qu’au moins je trouverai une autre personne censée, à qui je pourrai parler.

    Cette fois, je tournai mon visage vers lui. Je le fixai dans les yeux. Arborant un visage dur, je lui demandai directement :

    -Tu t’en fiches alors ? Ou non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 26 Fév 2012 - 16:22

-Luneïrioma.

Attend! Elle connait Ali! ou juste de nom alors. Je ne vois pas comment c'est possible autrement. Ou alors on ne parle pas de la même Aliénore.

-C’est Aliénore Luneïrioma. Je la connais aussi. Elle est très gentille.

Gentille, on n'a pas vraiment la même conception de la gentillesse alors. Une folle dingue qui me saute dessus prête à me tuer après m'avoir fait les yeux doux, j'appelle pas ça de la gentillesse.

Elle jouait avec une lame et fit perler quelque goûtes de sang sur le sol, et à en regarder de plus près, elle s'en moquait.

Je me demandais encore comment elle avait pu tomber sur Ali et encore être vivante. A oui, j'avais oublié, ALi ne s'en prend que aux mecs.

-Ca me plait pas ici. Ca me plait vraiment pas. Parce-que je vais devoir me battre contre des élèves alors que je déteste ça. Parce-qu’on peut faire confiance à personne ici, et que tout le monde te regarde comme si tu étais une erreur sur terre. J’ai l’impression qu’on a pas le droit d’être heureux ici, merde !

Merde, c'est bien la première fois que j'entend ce mot de la bouche d'une fille. Enfin bref, moi je me plait pas mal ici. comparé a dehors, on est sur d'avoir de la bouffe et de pas mourir de faim. Le reste laisse un peu à désiré, mais pas au point de le détesté.


-Je ne suis ici que depuis quelques jours ou quelques semaines, et tout m’agace. Ca avait l’air si accueillant…Et bien mon cul.


Ola, la vulgarité c'est pour les mecs, alors elle va laisser ça de côté si elle veut bien!
Je vois que elle a toujours connu une vie rose bonbon où tout est beau et sans défauts.

-…partir

Partir, la seul idée qu'il faut réaliser quand on a assez pourri dans cette prison. Elle n'est pas encore prête, loin de là.

J'peux pas partir. La dirlo me poursuivrait et me tuerait, j’en suis sure

Voilà qui est déjà plus raisonnable. Note que la dirlo ne la tuerai pas, elle ferai quelque chose de bien pire,elle la mettrai en retenue.

-Et puis tu t’en balances pas mal de moi, ça se voit. Ton petit air supérieur comme ça. Je pensais qu’au moins je trouverai une autre personne censée, à qui je pourrai parler.


Balance, tiens ca fait longtemps que je ne me suis pas pesé, je doit approcher les 85kg de muscles maintenant.
Et oh attend, j'ai pas un air supérieur, je ne laisse juste pas passer mes sentiment c'est tout!
Je la regardai, elle aussi.

-Tu t’en fiches alors ? Ou non ?

j'avais envie de lui lâcher a la gueule que oui mais je n'en fit rien.

-Tu attend quoi, un oui-non-peut-être!

bon j'avais gagné 5 sec. C'est pas suffisant. Faut que je trouve autre chose comme réponse.

- Dans l'hypothèse ou ce serai un oui, moi je m'en foutrai mais alors là, royalement. Après tout, c'est toi qui m'a parler et qui a voulu m'approcher. Moi je n'aurai rien perdu.

Aller, encore un non et un peut-être à trouver et je serai libéré d'elle.

- Si c'est une non, tu fera quoi, me suivre comme un petit chien partout, me draguer, m'embrasser, ou je ne sais quoi d'autres. En revanche, pour le peut-être c'est plus compliqué. Je dirai que c'est l'option du café au lait. On ne peut pas dire si il est trop café ou trop lait seulement après l'avoir bu. En d'autre terme pour l'instant je pencherai que je me fout peut-être pas de toi.

Je l'a pris par la main pour l'entraîner vers le réféctoire avec moi. Quand on arriva, c'était bourré, comme d'habitude en fait. Cependant, il restait quelque places pour une personne de libre et une pour 2. Je priai pour qu'elle ne la voie pas mais ce ne fut pas suffisant. Je m'installai donc avec elle et tout les regard nous fusillait. Ce n'était pas courant de voir une fille et un mec manger ensemble. En fait ce n'était pas courant de voir deux personnes manger ensemble. En fait ça ne me dérangeais pas que l'on mange ensemble. Cela faisais si longtemps que je n'avais pas manger avec quelqu'un d'autre que ma conscience.

-Cela ne te dérange pas tous ces gens qui nous observe dans nos moindre fait et geste?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Mer 29 Fév 2012 - 19:35

    -Tu attends quoi, un oui-non-peut-être!

    Je fronçai les sourcils. J’avais peut-être été un peu dure, mais ce n’était pas une raison pour s’adresser ainsi à moi ! Pour qui il se prenait, d’abord…et…
    En fait, si.
    C’était une excellente raison. Aussi je me tus et me contenta de l’écouter attentivement :

    -Dans l'hypothèse ou ce serai un oui, moi je m'en foutrai mais alors là, royalement. Après tout, c'est toi qui m'a parler et qui a voulu m'approcher. Moi je n'aurai rien perdu.

    Cette fois, j’haussai mes sourcils. Pour être désagréable, il était désagréable…Franchement. Il pourrait au moins mentir, me dire que si, il était ravi que je sois là en sa présence. Enfin bon, j’appréciais la franchise mais des fois, la vérité valait mieux de ne pas être dévoilée !
    Mais bon, comme il n’avait pas fini de parler, je ne dis mots. Car, après tout, peut-être qu’il renoncerait de m’avoir parler ainsi… :

    - Si c'est un non, tu feras quoi, me suivre comme un petit chien partout, me draguer, m'embrasser, ou je ne sais quoi d'autres. En revanche, pour le peut-être c'est plus compliqué. Je dirai que c'est l'option du café au lait. On ne peut pas dire si il est trop café ou trop lait seulement après l'avoir bu. En d'autre terme pour l'instant je pencherai que je me fous peut-être pas de toi.

    Je ne comprenais pas trop ce qu’il me disait avec son histoire de café…Je dois avouer que, en réalité, je ne comprenais pas du tout ses propos. Mais j’affichais un visage imperturbable, du genre ‘je comprends ce que tu dis mais bon, ça me convient pas trop comme réponse’.
    Mais la dernière phrase me fit chanceler. Ainsi, il ne se ficherait ‘peut-être’ pas de moi. Cela sous-entendait qu’il acceptait ma présence. Qui sait ? Peut-être qu’un jour, il la chercherait… ?
    Il me prit par la main, et je fus plus que surprise. Franchement…Ce garçon était étonnant et surtout indécis. Mais je ne plains pas et laissa nous diriger. Je me demandais où…
    Nous arrivâmes dans une énorme pièce, où des centaines de jeunes étaient attablés, en train de manger le contenu de leur assiette. Ah oui, évidemment. La cantine…Il m’avait conduite à la cantine. Comme je le lui avais demandé.
    C’est alors que je remarquai que des centaines de pairs d’yeux, aussi, nous fixaient. Je n’y prêtai pas grandement attention, et m’assis en face de Daren. Il me demanda soudainement :

    -Cela ne te dérange pas tous ces gens qui nous observent dans nos moindres faits et gestes?

    Je penchai la tête, et le regardai, en souriant. Je laissai planer un long moment de silence, juste pour le faire languir, puis je lui répondis enfin :

    -Non, non, t’en fais pas. Des centaines d’yeux braqués sur moi, je connais.

    Je faisais incontestablement référence à mon passé dans le cirque. Mais bon, cela, il ne le savait pas. Je décidai de ne pas entrer dans les détails…
    D’abord parce-que cela me coûtait de parler de cela. Cette nouvelle famille me manquait énormément, surtout dans ce lieu peu accueillant.
    Ensuite, parce-que je voulais qu’il me pose la question. Hé oui…S’il appréciait vraiment ma présence, il avait intérêt à le montrer.
    Je commençai à manger mais je suspendis ma fourchette en l’air. Je recommençai à fixer Daren, et lui demandai :

    -Tu n’as jamais pensé à fuir d’ici, toi ? Tu aimes bien les lieux ? Ton ancienne famille te manque pas ?

    Je fis une pause pour porter le contenu de ma fourchette à ma bouche, et dis alors qu’elle était encore pleine :

    -D’ailleurs, c’était comment de ton côté, avant ta venue ici ?

    Je me tus. J’étais vraiment, vraiment incorrigible. J’avais une nouvelle fois posé trente milliards de questions…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Ven 16 Mar 2012 - 15:53

-Non, non, t’en fais pas. Des centaines d’yeux braqués sur moi, je connais.

Euh, ce veut dire quoi le "je connais"? Elle se prostituait dans les bars? Bizarre, A mon avis, mieux vaut évitéer le sujet si c'est bien cela. Elle dû réfléchir beaucoup car elle pris longtemps avant de reprendre sa phrase.

-Tu n’as jamais pensé à fuir d’ici, toi ? Tu aimes bien les lieux ? Ton ancienne famille te manque pas ?

Fuir?! pour qui me prend-elle. quasi tout les mecs de cette établissement l'on déjà fait, mais sans grande réussite.

-D’ailleurs, c’était comment de ton côté, avant ta venue ici ?

Mon coté, cela fait tellement seulement quelque jour que je viens de montré mon coté et déjà, une autres personne me demande qui ou qu'est-ce que j'était. Le monde aurai tellement changé depuis mon arriver ici? Les gens commenceraient donc à s'intéresser entre eux au point de faire attention à leur passée ou est-ce seulement deux personne au caractère étrangement semblable?

-(rire) Tu recommence. C'est pas grave. Fuir, je l'ai déjà fait, mais à chaque fois, Naya et sa troupe de Bodybulder me cours après et on vite fait de me récupérer. Mais crois moi, il vaut meiux fuir une/deux fois tous les trois ans pour garder une réalité de ce qui se passe en dehors de cette fortersse au sinon on ne survit pas longtemps sur les "champs de batailles".

Elle eue l'air déboussolée en entendant les mots champs de bataille. mais je continué quand même et tentai le diable, la phrase de tout a l'heure ne pouvait s'empêcher de résonner dans ma tête :"des centaine d'yeux braqué sur moi, je connais"

-Tout à l'heure tu as parler de centaine d'yeux braqué sur toi, cela faisais surement référence à ton passé, mais je ne comprend pas ce que tu était pour mériter pareil traitement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Ven 30 Mar 2012 - 16:56

    D aren se mit à rire, et je le regardai, sans trop comprendre. Qu’est-ce qu’il y avait de drôle dans ce que j’avais dit ?
    Je fronçai les sourcils, cherchant encore, lorsque mon visage se détendit : ah oui…Evidemment.

    -Tu recommences. C'est pas grave. Fuir, je l'ai déjà fait, mais à chaque fois, Naya et sa troupe de Bodybulder me cours après et on vite fait de me récupérer. Mais crois moi, il vaut mieux fuir une/deux fois tous les trois ans pour garder une réalité de ce qui se passe en dehors de cette forteresse au sinon on ne survit pas longtemps sur les "champs de batailles".

    J’écarquillai mes yeux. Champs de batailles ?! Ainsi donc, Aliénore n’avait pas menti…Cette école était vraiment un endroit dangereux ! Pourquoi a-t-il fallu que Phil tombe dans le piège ? J’aurais été très bien toute ma vie à ses côtés, moi ! A faire des cabrioles dans les airs, à soigner les ours ou les lions…
    Mais non. Il a fallu que cette Naya entre dans notre vie et fasse tout déboussoler…Sans l’avoir rencontrer, elle m’ennuyait déjà.

    -Tout à l'heure tu as parler de centaine d'yeux braqués sur toi, cela faisais sûrement référence à ton passé, mais je ne comprends pas ce que tu étais pour mériter pareil traitement.

    ‘Pareil traitement’ ? A mon tour d’éclater de rire ! Je ris si fort que toute la salle se tourna à nouveau vers nous, et je me fis toute petite : hé bien, la discrétion n’était décidément pas mon fort !

    -Oh, ne parle pas de pareil traitement. Cette vie, je l’adorais, t’en fais pas ! Ca me faisait tellement plaisir de voir un sourire sur le visage des personnes, en sortant…

    Il me regarda d’un drôle d’air. Comme s’il ne comprenait pas ce que je racontais…Ou plutôt, comme s’il comprenait un tout autre sens…
    Je continuai cependant, souriante :

    -Surtout les enfants !

    Là, je crus le voir devenir pâle (hs : je reviens sur ton hypothèse de prostituée là XDD) aussi je tentai de le rassurer, croyant peut-être que nous faisions des expériences bizarres sur notre public :

    -Mais ne t’inquiète pas ! Ce n’était jamais vraiment dangereux ce que je faisais ! Et puis, il arrivait très rarement des accidents. Mais je me protégeai, donc rassure-toi, il n’y a jamais rien eu…

    Ma tentative de réconfort tomba à l’eau. Il me regardait vraiment bizarrement. Alors, commençant à m’agacer, je lui dis ces mots, une tinte légère d’énervement dans la voix :

    -Mais quoi à la fin ?! Ca te dérange que j’étais artiste de cirque ou quoi ?!

    Son visage se détendit alors. Hé bien…Décidément, je n’y comprenais rien…


    [Hs: on pourra faire venir un peu d'action...du genre des gars qui cherchent la bagarre...?]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 8 Avr 2012 - 12:21

Elle se mit à rire si fort que tout le réfectoire se tourna vers nous, immense gêne pour moi qui préférai rester tranquillement dans mon coin. Heureusement, elle s'en rendit vite compte.

-Oh, ne parle pas de pareil traitement. Cette vie, je l’adorais, t’en fais pas ! Ca me faisait tellement plaisir de voir un sourire sur le visage des personnes, en sortant…

En sortant! Mais elle faisait quoi avant de d 'atterrir ici?! Elle commence vraiment a me faire peur.

-Surtout les enfants !

Surtout les quoi!!!!! Non, je dois faire une erreur. pas possible autrement.
Malgré cette certitude, je palissais à vue d'oeil et l'angoisse montais vite en moi.
Elle le voyais, mais elle continuait ça description comme si elle prenais du plaisir à me voir dans cette état.

-Mais ne t’inquiète pas ! Ce n’était jamais vraiment dangereux ce que je faisais ! Et puis, il arrivait très rarement des accidents. Mais je me protégeai, donc rassure-toi, il n’y a jamais rien eu…

Je rêve ou elle est en train de me dire que elle est jamais tomber enceinte car elle se protégeait!!!!
Non. Là c'était trop j'était sur le point de m'évanouir.

-Mais quoi à la fin ?! Ca te dérange que j’étais artiste de cirque ou quoi ?!

D'un mon visage redevient presque normal et je reprit de la couleur.
Artiste de cirque. Je n'avais plus la force de rire tellement j'étais choqué de ce que je venais d'entendre.
Je lui proposai de sortir pour lui faire visiter le reste de notre internat.
J'en profitai pour la questionner encore un peu sur son passé.

- On fait quoi dans un cirque? Ca peut te paraître bizarre, mais je n'en ai jamais vu. en fait à part le nom, je ne sais pas ce que c'est.

Elle va me prendre pour un fou mais ce ne sera pas la première. Ni la dernière.
Évidemment j'avais raison. un grand sourire apparut sur son visage. Ça me faisais plaisir de la voir sourire comme ça. Un sourire peux illuminer toute une vie ici.

-Et il y a quoi à faire dans un cirque? Il y a aussi des animaux non? C'est la que tu a rencontré la dirlo? Pourquoi les autres qui étaient avec toi ne sont pas venu ici?

Je réfléchi un instant. Chose peu commune chez moi.

-À cause de toi, je devient comme..
.

Je me retournai car je l'avais entendue crier et me retrouva face à face avec les cinq mecs les plus balèzes de l'internat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 8 Avr 2012 - 12:29

Elle se mit à rire si fort que tout le réfectoire se tourna vers nous, immense gêne pour moi qui préférai rester tranquillement dans mon coin. Heureusement, elle s'en rendit vite compte.

-Oh, ne parle pas de pareil traitement. Cette vie, je l’adorais, t’en fais pas ! Ca me faisait tellement plaisir de voir un sourire sur le visage des personnes, en sortant…

En sortant! Mais elle faisait quoi avant de d 'atterrir ici?! Elle commence vraiment a me faire peur.

-Surtout les enfants !

Surtout les quoi!!!!! Non, je dois faire une erreur. pas possible autrement.
Malgré cette certitude, je palissais à vue d'oeil et l'angoisse montais vite en moi.
Elle le voyais, mais elle continuait ça description comme si elle prenais du plaisir à me voir dans cette état.

-Mais ne t’inquiète pas ! Ce n’était jamais vraiment dangereux ce que je faisais ! Et puis, il arrivait très rarement des accidents. Mais je me protégeai, donc rassure-toi, il n’y a jamais rien eu…

Je rêve ou elle est en train de me dire que elle est jamais tomber enceinte car elle se protégeait!!!!
Non. Là c'était trop j'était sur le point de m'évanouir.

-Mais quoi à la fin ?! Ca te dérange que j’étais artiste de cirque ou quoi ?!

D'un mon visage redevient presque normal et je reprit de la couleur.
Artiste de cirque. Je n'avais plus la force de rire tellement j'étais choqué de ce que je venais d'entendre.
Je lui proposai de sortir pour lui faire visiter le reste de notre internat.
J'en profitai pour la questionner encore un peu sur son passé.

- On fait quoi dans un cirque? Ca peut te paraître bizarre, mais je n'en ai jamais vu. en fait à part le nom, je ne sais pas ce que c'est.

Elle va me prendre pour un fou mais ce ne sera pas la première. Ni la dernière.
Évidemment j'avais raison. un grand sourire apparut sur son visage. Ça me faisais plaisir de la voir sourire comme ça. Un sourire peux illuminer toute une vie ici.

- Il y a des animaux? Tu n'a jamais u de problème avec les spectateur? C'est la que t'a rencontré la dirlo? Pourquoi les gens qui était avec toi la-bas ne sont pas venu aussi ici? C'est parce que tu t'es fait renvoyée?

Je réfléchi un instant. Chose peu habituelle chez moi.

-Hey maintenant, je devient comme...

e m'arrêtai car je ne la voyais plus. J'entendis un cri. Je me retournai et la retrouvai dans les bras des cinq mecs les plus balèzes de l'internat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Lun 9 Avr 2012 - 18:33

    Daren se détendit, mais peut-être commençait-il à en avoir assez de rester dans le réfectoire ou trop de gens nous observaient, à présent.
    Enfin, quoiqu’il en soit, il me proposa de sortir de la salle et je le suivis docilement. Il avait été question de visite dans l’orphelinat et comme je ne connaissais pas grand-chose…
    Nous sortîmes donc côte à côte, et je ne pus m’empêcher de me réjouir : cette proposition, il l’avait fait de lui-même. Cela voulait donc dire que, finalement, il m’appréciait tout de même un peu ! Ou, du moins, me supportait…
    Après un moment de silence, il finit par revenir sur mon passé et me demanda :

    -On fait quoi dans un cirque? Ca peut te paraître bizarre, mais je n'en ai jamais vu. en fait à part le nom, je ne sais pas ce que c'est.

    J’écarquillai les yeux, surprise. Tout le monde connaissait le cirque ! Même s’il y en a qui n’y avait jamais mis les pieds, tout le monde savait ce qu’on y faisait ! Enfin, en partie mais bon…
    Mais je souris. Car j’imaginai déjà les longues heures de conversation sur ce sujet. Il y avait tellement à raconter !
    Et puis, si j’avais le temps et l’envie, je pourrai même lui faire quelques démonstrations. Heureuse, j’écoutai avec une grande intention ce qu’il allait me dire :

    -Et il y a quoi à faire dans un cirque? Il y a aussi des animaux non? C'est la que tu a rencontré la dirlo? Pourquoi les autres qui étaient avec toi ne sont pas venu ici?

    Je souris de nouveau. A trop me côtoyer, il allait finir comme moi ! Il venait de me poser…Quatre, cinq questions ?
    Encore heureux que ma mémoire était bonne, sinon il serait fichu ! D’ailleurs, lui aussi remarqua qu’il devenait comme moi :

    -À cause de toi, je deviens comme..

    Il ne finit pas sa phrase.
    Ou plutôt, n’en n’eut pas le temps…Mon cri avait coupé la fin de ses mots, car cinq gros gaillards venaient d’arriver derrière moi, et l’un d’eux m’agrippa le bras.
    Pendant un instant, je crus que ces types allaient fourrer leurs mains n’importe où, mais ils se ‘contentèrent’ de me mettre un couteau près des côtes.
    Je sifflai entre mes dents, essayant de me débattre (en vain) :

    -Lâchez-moi ! Mais lâchez-moi, bordel !

    -Calme-toi poupée, on veut juste que tu nous files tout ton fric.

    C’était le plus grand qui avait parlé (sans doute leur chef). Il s’était avancé, et je pus avoir une magnifique vue de son dos. Je pus admirer aussi ses longs cheveux blonds et surtout gras, signe qu’il ne prenait pas grand soin de son corps (pour le style ?).
    Il cracha à terre, et s’adressa ensuite à Daren :

    -File-nous ton argent aussi. Sinon, tu sais bien ce qu’il t’arrivera.

    La dernière phrase me fit froncer les sourcils. Cela voulait-il dire qu’il avait déjà eu à faire à eux ? Ou simplement que, comme tout être humain qui sait réfléchir, il devinerait sans aucun doute ce qu’il allait lui faire subir s’il ne lui donnait pas ce qu’il souhaitait ?
    J’essayai de mon côté de partir, écrasant les pieds du types qui me tenaient. Mais celui-ci ne sourcilla même pas.
    J’essayai de mordre la main qu’il s’était empressé de mettre sur ma bouche pour m’empêcher d’hurler à nouveau, mais même si je mordais de toutes mes forces, il n’eut qu’une fine trace de mes dents.
    J’en vins même à penser qu’il devait être un robot…
    Je reportai donc mon attention vers Daren qui n’avait toujours pas bougé. Je me demandai ce qui le retenait de fuir ou de le payer, ou encore de frapper, et de toutes évidences je n’étais pas la seule car le chef se remit à parler :

    -Et alors gamin ? T’as les boules ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Mar 10 Avr 2012 - 9:25

-Lâchez-moi ! Mais lâchez-moi, bordel !

À l'évidence, depuis que je les connais, ils sont toujours aussi nuls. S'attaquer à une fille, de dos, la laisser crier, et je peux en passer. Quel bande d'amateur. Ça va être facile, comme une remise en condition, un petit amuse-gueule, un dégourdissement. J'ai changé depuis que je suis arrivé ici, ils vont être surpris.

-Calme-toi poupée, on veut juste que tu nous files tout ton fric.

Encore plus drôle, on pari combien que ils vont me demander pareil. Qu'est-ce qu'ils croient ceux-là. Cela m'étonnerais que ''poupée'' se laisse faire. Mais sinon ils ont raison: elle pue le fric à mille à la ronde.

-File-nous ton argent aussi. Sinon, tu sais bien ce qu’il t’arrivera.

BINGO! Sauf que cela fait longtemps que je n'ai plus d'argent, environ 6 ans. Voler c'est bien plus pratique. Et en plus ils pensent encore je suis un petit gosse comme avant. Jouons le jeu ça va être à mourir de rire.
Je décidai donc de rester la sans rein faire les yeux fermer. je faisais genre que j'étais intimidé, mais en fait je rassemblait mes forces dans mes poings et mes jambes comme je l'avais observer en salle de retenue. Et je restai la, encore et encore pendant que Naya essayer vainement de se libérer.

-Et alors gamin ? T’as les boules ?


toujours les yeux fermer, je lui répondit

-Les boules non, mais toi il t'en manquera deux dans pas longtemps.

Je relavai la tête mais ardai les yeux fermer, j'attrapai un bras, sans doute celui d'un de ses gars sur la droite. On entendit un CROC et un cri de douleur. Je m'arrêtai et gardai encore les yeux clos. Je ne me fiais qu'à mon ouïe et les déplacements de vent qui m'entourais.

-Tu veux encore continuer, ou cela te suffis pour le moment?


Il ne parla pas, mais sa réponse fût imminente, il (ou peut-être un de ses acolites) me décocha un coups dans le cou. je fis mine de tomber à terre. Mort.

Je les entendais se moquer, je voulais me relever mais si je le faisais ma ruse tomberai à l'eau.

-Alors, il à pas fait lpng feu ton petit chéri.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Mer 11 Avr 2012 - 17:10

    -Les boules non, mais toi il t'en manquera deux dans pas longtemps.

    Je pouffais de rire, mais fut vite arrêtée par le coup que l’un de ses compagnons me refila à la jambe. Grimaçant, je me retins de leur tirer la langue pour ne pas avoir à nouveau un coup plus fort, cette fois.
    De l’agitation commençait à poindre devant moi. Daren venait de saisir le bras du chef et le tordit si violemment qu’un énorme ‘croc’ retentit, signe qu’il venait de briser son os. Je levai un sourcil, quelque peu écœurée, et attendait la suite du spectacle.
    Le chef était à terre, hurlant de douleur, et l’un de ses compatriotes s’avança vers lui, bien décidé à lui faire regretter son geste.

    -Tu veux encore continuer, ou cela te suffit pour le moment?

    Le gars qui s’était avancé sembla écumer de rage, et lui asséna un coup féroce au niveau du cou, manquant de lui briser la nuque.
    Et Daren tomba à terre et nous crûmes tous qu’il était mort. Je pâlis, portant ma main libre à la bouche, m’empêchant de pleurer.
    Hé oui…Ce gars, je le connaissais à peine mais il m’avait sembler déjà fort sympathique. Et de le voir là, gisant sur le sol, cela me fendait le cœur. J’avais envie de m’agenouiller près de lui et de pleurer sur son corps, mais je ne le pouvais pas pour le moment. Pourquoi ?
    Tout simplement parce-que cette bande de malfrats n’en avaient pas fini avec moi. Celui qui avait frappé se tourna vers moi la mine radieuse et dit :

    -Alors, il a pas fait long feu ton petit chéri…

    Je me raidis, le voyant s’approcher de moi. Le chef s’était relevé, tenant son bras, et semblait près à en finir lui aussi.
    Mais je ne leur laissai pas se plaisir.

    Je donna un violent coup derrière moi, juste à la bonne hauteur –si vous voyez ce que je veux dire- du gars qui me tenait, et il se retrouva bientôt à genoux, mains posés sur l’entrejambe en pleurnichant.
    Je leur échappai du mieux que j’ai pu, leur refilant des coups ou me protégeant, mais je buttai bientôt sur le pauvre corps de Daren et me retrouva à terre, en face d’eux.
    Leur rage était à présent décuplée et j’étais en position de faiblesse.

    -Laissez-moi tranquille !

    Mais ils se rapprochèrent d’avantages, heureux par avance de ce qu’ils allaient faire, et je fermai les yeux, attendant les coups.
    Mais rien ne vint car…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Lun 16 Avr 2012 - 14:52

Elle me tomba dessus, comme à notre rencontre, c'est un toc chez elle c'est possible autrement, sauf que cette fois ci, elle me plus mal qu'autres chose.

-Laissez-moi tranquille !

Je lui laissai à peine le temps de finir sa phrase que déjà je m'attaquai à un des trois dernier survivant entier.Mise à part que pour une fois, me battre me servais enfin à quelque chose. J'allais sauver ma première amitié.
Je continuai notre conversation de tout à l'heure sans pourtant m'arrêter dans ma danse macabre.

-Ferme les yeux s'il te plait!
Tu ne m'a toujours pas expliquée ton histoire, de quoi déjà,... à oui, de cirque.

Je l'écoutais, buvais ses paroles comme un toxico débutant dans le monde de la drogue. Quand j'u fini avec mon dernier je lui dit simplement.

-J'ai fini ouvre les yeux.

Je ne devais pas être très beau à voir, plein de sang de mes adversaires.

(HS: déso pas très inspirée :/)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Jeu 19 Avr 2012 - 20:02

    -Ferme les yeux s'il te plait!Tu ne m'a toujours pas expliquée ton histoire, de quoi déjà,... à oui, de cirque.

    Je le fixai longuement. Il était en train de tuer des personnes. Devant moi. Il était en train d’assassiner des jeunes, sans même avoir l’air ne serait-ce que troublé. Presque que comme si c’était…Habituel.
    D’accord, ces pauvres brutes ne méritaient pas mieux qu’une mort comme telle mais…Je ne pouvais m’empêcher de blêmir. D’être effrayée, traumatisée. A vrai dire, je n’avais jamais vu personne se faire tuer ou même vu quelqu’un mourir devant mes propres yeux. Cela expliquait sûrement mon ébahissement et mon mal-être…
    Et puis, je ne savais plus trop comment considérer Daren. Il m’avait semblée doux, mystérieux…Puis enfin, prise d’horreur, j’exécutai la tâche qu’il m’avait demandée : fermer les yeux.
    Ne plus voir ces horreurs. Ne plus voir la mort.
    Et en mon fidèle talent d’actrice, utilisé pour le cirque, je parvins à imiter totalement un ton décontracté même si je crevais de trouille dans le plus profond de mon être.

    -Ce…Ce qu’il y a à faire dans un cirque en tant que spectateur est évidemment de regarder. Pour les artistes, par contre…Oh, tellement de choses !

    Je me tus, dressant légèrement l’oreille. Au bruits sourds que je percevais, la bataille devait encore faire rage.
    Je repris, toujours calme :

    -Oui, il y a des animaux…Tigres, lions, phoques aussi ! Les artistes hé bien…Il y a le chef du cirque qui fait présentateur. Il présente chaque numéro. Puis il y a les clowns, qui font rire. Pas forcément habillés ridiculement comme on peut le croire…

    Re-pause. Un des types semblait décupler de force, grognant avec rage. Je déglutis légèrement, n’osant toujours pas ouvrir les yeux.
    Ma voix faillit légèrement aussi, lorsque je continuai :

    -Sinon, il y a des trapézistes, des danseurs, chanteurs, des charmeurs de serpents…Oh tu sais, il y a tellement de choses, impressionnantes ou amusantes à voir. Pour ma part, je faisais un peu de tout car je n’aimais pas trop devoir faire le même à chaque fois.

    -J'ai fini, ouvre les yeux.

    Je pris une longue inspiration et ouvrit les yeux. Je fis bien attention à ne pas poser mon regard sur les corps à terre, fixant à nouveau Daren intensément.
    Il était couvert de sang. De leur sang, de son sang. Il n’était pas beau à voir et…effrayant. Je reculai d’un pas légèrement, et dut prendre sur moi pour murmurer :

    -Nous devrions aller à l’infirmerie…

    Je me retournai, commençant à marcher dans le couloir, dos à Daren. Dos au carnage.
    Puis je me rappelai que, étant nouvelle dans l’école, je ne connaissais absolument rien à la disposition des salles. Je dus donc attendre le jeune homme, droite comme un I. Je n’entendais plus les conversations échangées dans les couloirs.
    Je n’entendais plus personne.
    J’étais sidérée, choquée. Je dus même m’appuyer contre un mur, manquant de défaillir. Et lorsque mon nouvel ami me rejoignit enfin, il me retrouva en larme, assise misérablement sur le sol. J’avais vu mes premiers morts.
    Et j’en garderai longtemps des séquelles…

    (Hs: pas grave x)! SInon, pour le problème des messages, tu as moyen de les upprimer normalement, en appuyant sur la petite croix!)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Lun 23 Avr 2012 - 14:29

Elle était aussi choquée que moi, pâle à en faire une peur, elle essayait de détourner son regard des cadavres, de moi.

-Nous devrions aller à l’infirmerie…

Sans blague. Je suis complètement sonné, couvert de plus sang de mes adversaires que tu mien.

Elle m'évita en me devançant pendant le début du trajet jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle ne connaissait pas le chemin. À un moment, elle s'arrêta pour s'effondrer en larme sur le sol.

- Tu sais, c'était la première fois pour moi. J'ai détester, et si je l'ai fait, c'était pour toi, te sauver. J'aurai pu fuir et te laisser.. Mais je ne voulais pas t'abandonner. Pas une amie comme toi.

(HS j'ai pas trouvé la croix XD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Sam 28 Avr 2012 - 10:31

    -Tu sais, c'était la première fois pour moi. J'ai détesté, et si je l'ai fait, c'était pour toi, te sauver. J'aurai pu fuir et te laisser.. Mais je ne voulais pas t'abandonner. Pas une amie comme toi.

    Je relevai la tête, l’observant comme si ça aurait été la première fois. Derrière le regard hautain que j’avais perçu lorsque nous nous étions rencontréss-rencontre qui n’avait été en réalité que quelques heures auparavant- je vis un jeune homme aussi perdu que moi et une bouffée d’amour m’envahit.
    Pas de l’amour amour, non. Mais de l’amitié. Ses mots m’avaient touchée droit au cœur et je me levai, lui faisant face.
    Je restai longuement ainsi, debout devant lui, ne sachant que faire. Puis je caressai du bout des doigts son visage, préférant m’abstenir s’il avait horreur des marques d’affections comme les câlins ou autre.
    J’ouvris enfin la bouche et murmurai :

    -Tu me considères comme ton amie, alors ? Je…Merci. Ca me touche, vraiment.

    Je lui offris un énorme sourire made in Naya puis, persuadée qu’il attendait autre chose de moi, j’ajoutai mais plus fort cette fois :

    -Je t’apprécie beaucoup aussi.

    Puis, n’attendant aucune réponse, je re commençai à marcher dans les couloirs à la recherche de l’infirmerie, me laissant guider par la voix de Daren.

    ********

    -Ca va ? Tu vas mieux ?

    Daren était à présent couché dans un lit de l’infirmerie. J’avais eu le droit de rester pour une durée indéterminée près de lui, veillant à ce qu’il ne lui manque de rien.
    L’infirmière qui l’avait prit en charge n’était pas des plus sympathiques mais je ne m’en formalisa pas. Elle l’avait soigné et c’était le principal.
    J’étais donc à ce moment assise sur le bord de son lit et l’observait, ma tête légèrement inclinée.

    -Tu as besoin de quelque-chose ? A boire, à manger ? Un livre pour t’occuper ? Demande-moi n’importe quoi !

    Je lui étais vraiment reconnaissante pour ce qu’il m’avait fait. Après tout, il m’avait tout de même sauvé la vie !
    Et je n’étais pas habitué à ce genre d’attention. Enfin, vous me direz, tout simplement parce-que ma vie n’a jamais eu besoin d’être sauvée à un quelconque moment et vous aurez raison mais…Comment on doit agir au juste, quand c’est le cas ?
    Je n’en avais aucune idée, à vrai dire. Ce n’était sûrement pas en lui apportant de quoi se nourrir ou boire que la balance était remise à niveau.
    Il pourrait donc me demander ce qu’il voulait, je ferais du mieux que je peux pour le satisfaire.
    Je lui souris, attendant sa réponse.

    [Hs: trouvé pour toiii XD]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daren

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 19

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Dim 29 Avr 2012 - 9:52

Elle était restée la ne sachant que dire de ma réponse. Je croyais l'avoir mise mal à l'aise en lui disant cette petite phrase.

-Tu me considères comme ton amie, alors ? Je…Merci. Ca me touche, vraiment.

Encore heureux que cela la touchais un minimum.Sinon j'aurai été vexé. Elle qui me suivait depuis le début de la journée. Et comme pour être sûre d'être comprise, elle me fit ce large sourire que j'aimais tant.

-Je t’apprécie beaucoup aussi.

Je ne savais que dire, je le savais que elle m'appréciais, mais je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me le dise comme ça. Je ne répondis donc pas, feignant de n'avoir rien entendu.

********

-Ca va ? Tu vas mieux ?

Elle me faisais rire, comment voulez-vous bien allez en étant étendu sur un lit d'hôpital?! Mais sinon, j'aillais relativement bien. A mon grande étonnement, je n'avais aucunes blessures.
L'infirmière qui m'avait soignée était fort sympathique comparée à l'ancienne qui avait regrettablement péri dans un combat au corps à corps contre un élève mal soigné.

-Tu as besoin de quelque-chose ? A boire, à manger ? Un livre pour t’occuper ? Demande-moi n’importe quoi !

Elle ne me devait aucune dette et pourtant quelque chose au fond de elle voulais me rendre service.

- Tu sais, tu ne me dois rien.

Je me reposai pour prendre un courte pause avant de recommencé.

- Je t'ai aidée en toute amitié, et je suis sûr que tu aurai fait la même chose pour moi, je me trompe?


J'essayais de garder mon calme, car tout cela me dépassais et je me demandais comment elle pouvait croire que si je lui donne une chose et doive faire pareille.

-Dis-toi que c'est comme un cadeau et que tu ne dois pas m'en offrir un autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   Mer 2 Mai 2012 - 14:02

    -Tu sais, tu ne me dois rien.

    Je levai ma tête vers lui, penchant la mienne de côté. Bien sur que si, je lui devais quelque-chose ! Il avait quand-même sauvé ma vie ! Il m’avait évité une mort certaine, peut-être dans d’atroces souffrantes. Et à partir de là, je pense que si, je lui devais quelque-chose. Mais il ne me laissa pas protester car déjà il répliquait :

    -Je t'ai aidée en toute amitié, et je suis sûr que tu aurai fait la même chose pour moi, je me trompe?

    Ca, par contre, j’en étais moins sûre. Je suis tellement peureuse ! Je n’ose même pas frapper quelqu’un, alors le tuer…Mais il est vrai que j’aurais fait tout mon possible pour le faire sortir d’une sale situation.
    Peut-être pas en usant de la force, mais j’y serais arriver d’une manière ou d’une autre.

    -Dis-toi que c'est comme un cadeau et que tu ne dois pas m'en offrir un autre.

    Je me mordillai la lèvre. Je pouvais tout de même le remercier si j’avais envie ! Bon, peut-être que les cadeaux plus matériels ne l’intéressaient pas. Mais ceux affectifs, peut-être… ? Souriante, je me penchai vers lui et lui fit un gros câlin, comme j’aimais en faire avant dans le cirque, à mes compagnons.
    Lorsque je me détachai de lui, toujours souriante, je murmurai :

    -Merci. Merci quand-même, même si tu n’en vois pas l’intérêt…Ca me touche…Ton cadeau me touche. Je…Merci.

    L’infirmière revint alors avec d’autres soins et me pria de bien vouloir m’en aller, d’une voix froide et antipathique.
    Levant les yeux au ciel, je me relevai du lit de Daren et, avant de partir, je lui lançai joyeusement :

    -On se revoit plus tard ?

    Je n’attendis même pas sa réponse et me dirigeai vers la sortie, m’arrêtant sur le pas de la porte pour lui adresser un signe.
    Puis je sortis entièrement, heureuse de ma journée même si elle avait été disons…mouvementée. J’avais peut-être vu des choses terribles, mais j’en ressortais avec un nouvel ami. Et ça, ça valait tout l’or du monde…

    [Hs : je sais pas si tu veux encore continuer le rp ? Sinon tu réponds et on le finit ? Dis-moi quoi par mp !]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maladresse porte chance...Quelques fois. (pv Daren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Une porte...Allez toquer, ne soyez pas timide !
» Il était une fois... Carrefour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
angels-earth :: Angel's Earth :: Couloirs-
Sauter vers: