angels-earth

Cette guerre sera la dernière, celle dont l'issue sauvera ou condamnera la terre. Ce sera votre guerre, celle pour laquelle vous êtes formés. La tienne Invité
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Salut toi! [pv Jeff']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Salut toi! [pv Jeff']   Ven 24 Fév 2012 - 19:52

    Je couru en dehors du bureau de cette foutue directrice. Ma joue était encore en sang, mais au moins il ne coulait plus. Je courrai donc, aussi vite que je le pouvais. Je ne sais pas où j’allais. Je ne sais même pas où j’espérais aller…Je sais juste que…

    -Attention ! fit une voix masculine.

    Mais c’était trop tard…Prise dans ma course, je ne vis pas le jeune homme devant moi et je m’écrasai de tout mon long sur lui. J’allais tellement vite que nous nous sommes mis à glisser comme des idiots sur une dizaine de mètres…
    Nous nous regardâmes alors, surpris de cette magnifique glisse, puis je me mis à rire…Et m’arrêtai aussitôt, lorsque je reconnus…

    -JEFF’ !!!!

    Je n’en revenais pas ! Ainsi, la directrice ne m’avait pas mentie. Jefferson était bien ici ! J’entourais son coup de mes bras, et lui déposai un baiser claquant sur le front.
    Jefferson…Je pense bien que c’était mon meilleur ami, au cirque. Nous nous entendions tellement bien ! Si bien que maintenant, en un regard nous savons si l’un ou l’autre va mal. On peut même être côte à côte à ne rien dire, le silence ne nous dérangera pas. Autant vous dire que j’étais heureuse de le revoir…On m’avait peut-être enlevée toute ma famille en me mettant dans cet orphelinat, mais au moins il me restait l’une des personnes qui m’était la plus chère.
    Je regardai les moindres parcelles de son visage…Il n’avait pas changé. Il arborait ses éternels cheveux mi-longs d’un blond comme le soleil (le soleil est blond, première nouvelle), et ses yeux bleus me fixai, pétillants.
    Je me mordis les lèvres, ivre de joie :

    -Jeff’, je suis trop contente de te voir !

    Je me relevai et d’une poigne ferme le relevai. Il ne disait mots…Enfin, fallait dire aussi que je ne lui laissai pas le temps de répondre. J’étais disons…fidèle à moi-même : bavarde comme une pie.
    Et pour être encore plus fidèle à moi-même, je continuai à déblatérer :

    -Je sors tout juste de la dirlo. Elle est horrible, sérieux…Et tellement bizarre. D’un coup c’est une mamie gâteau, de l’autre une vraie diablesse.

    Il remarqua ma joue ensanglantée…Et, encore une fois, je ne lui laissai pas le temps de poser la moindre question :

    -C’est la dirlo, justement. Elle m’a frappée avec une tasse de thé encore brûlante…Tellement fort que la tasse s’est brisée, t’imagines ? Après elle m’a tout faite ramassée…Et je suis privée d’infirmerie, pour pas que je me fasse soigner.

    Je m’approchai de lui. Ma colère se lisait comme dans un livre ouvert. Les mains sur les hanches, je continuai mon discours :

    -Pour m’endurcir qu’elle me dit.

    A présent, mes mains remontèrent pour se croiser sur ma poitrine, comme un enfant qui pique une crise. J’affichai une mine boudeuse, et le regardai avec des yeux où se mêlaient joie de le revoir, souffrance du bobo à la joue et de devoir être enfermé dans ce lieu de fou, et colère contre cette directrice…
    Puis je lui souris. Je venais de me rendre compte à quel point j’avais parlé…Et bon, il avait sûrement beaucoup de choses à dire, lui aussi…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson Evans

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Salut toi! [pv Jeff']   Dim 26 Fév 2012 - 22:33

Ce matin je déambulais dans les couloirs. Je m’ennuyais et il n’y avait rien à faire aujourd’hui. Je ne connaissais personne ici, et pour le moment en tout cas, je n’avais pas envie de les connaître. Ils me semblaient tous tellement…différents ? Je fut tiré de mes rêveries par le bruit d’une personne courant dans le couloir. C’est bien ce que je venais de dire ! Les gens ici étaient vraiment bizarres, tout d’abord il était interdit de courir dans les couloirs, ensuite, où pouvait-on être pressé d’aller pour courir ainsi dans les couloirs ?

-Attention ! criai-je pour prévenir la personne.

Je n’eut le temps que de voir une masse de cheveux bruns ondulés de tomber littéralement dessus, m’entraînant me faisant tomber sur le sol par la même occasion. Nous nous sommes mis à glisser tant elle avait pris d’élan dans sa course. J’espérais simplement que personne n’était arrivé dans le couloir pour nous trouver dans cette position disons…compromettante. La masse qui semblait parfaitement à son aise sur moi se mit alors un rire. Un rire que j’aurais pu reconnaître entre mille ! C’était celui de Naya ! Ma meilleure amie ! Nous étions ensemble au cirque, le bon vieux temps… Elle mit un certain temps avant de me reconnaître, mais d’un coup je vis ses yeux bleus pétiller avant qu’elle se s’exclame :

-JEFF’ !!!!


Il n’y avait pas à dire, je lui avais manqué ! Tout comme elle m’avait énormément manqué. Cela ne faisait pas si longtemps qu’on c’était quitté, mais c’était la première fois et cela m’a semblait être une éternité ! Elle me fit un câlin rapidement suivit d’un bisou sur la joue, comme autrefois dès que l’on se croisait.

-Jeff’, je suis trop contente de te voir !


Je ne tenta même pas de dire quoi que ce soit. Je la connaissais, dès qu’elle se met à parler…il vaut mieux la laisser finir ! Elle se releva finalement puis me tendit sa main pour me relever à mon tour.

-Je sors tout juste de la dirlo. Elle est horrible, sérieux…Et tellement bizarre. D’un coup c’est une mamie gâteau, de l’autre une vraie diablesse

Ah la fameuse directrice. Je ne l’avais rencontré qu’une seule fois, et cela m’avait amplement suffit ! C’est vrai qu’elle est assez bizarre comme personne. Je me rappelle, qu’a mon arrivé elle m’avait réprimandé parce que j’avais l’air trop gentil selon elle. Puis faisant comme si de rien n’était elle avait ajouté un « passez une bonne journée ». Un bien étrange personnage je vous le dit !
En y regardant de plus près, je vis qu’elle avait une étrange tache de sang sur sa joue. Cela ne m’étonnerait pas qu’il s’agisse d’une punition quelconque de la directrice ! Même si je trouvait étrange qu’elle s’en prenne à Naya…elle qui était toujours la plus sage et calme du cirque. Je ne voyait pas ce quelle excuse elle aurait pu trouver pour lui faire une chose pareille !



-C’est la dirlo, justement. Elle m’a frappée avec une tasse de thé encore brûlante…Tellement fort que la tasse s’est brisée, t’imagines ? Après elle m’a tout faite ramassée…Et je suis privée d’infirmerie, pour pas que je me fasse soigner.

J’en restais choqué, je savais qu’elle n’était pas tout à fait normale…mais de là à frapper une élève tout en l’empêchant de se faire soigner. Elle s’approcha de moi, visiblement énervée. Je la comprenais parfaitement !

-Pour m’endurcir qu’elle me dit.

Cette petit moue boudeuse toute mignonne m’avait vraiment manqué ! Je pris de nouveau Naya dans mes bras. Ces doux moments là me manquaient énormément.


-Tu ne peux pas être soignée à l’infirmerie…mais ça ne veux pas dire que MOI je ne peux pas te soigner, dis-je avec un petit clin d’œil. Allez viens, on va aller jusqu'à l’infirmerie et je demanderai quelques compresses et un pansement.

Nous nous dirigeâmes donc vers le couloir où se trouvait l’infirmerie. Heureusement qu’en déambulant dans les couloirs j’était passé devant… Car auparavant je n’avais aucune d’idée de là où elle se trouvait ! Nous fûmes rapidement arrivé. Je déposé un baiser sur le front de Naya avant d’entrer, seul, dans l’infirmerie. L’infirmière, une femme d’une quarantaine d’années me regardait d’un œil mauvais. Elle n’avait pas franchement l’air sympathique.


-Qu’es ce que tu fous là toi ? Gronda t-elle.

Je lui répondit, d’une voix plus assurée que je ne l’aurais cru :

-Un professeur m’a envoyé chercher quelques compresses et un sparadrap. Un élève est blessé et le professeur ne veux pas tâcher sa salle.

Bon d’accord, l’excuse manquait d’originalité mais l’infirmière dû me croire puisque je la vit se retourner, attraper ce que je venais de lui demander et me tendre le tout.

-Allez fille.

Je ne protestais pas et sorti rapidement de l’infirmerie. Naya, m’attendais toujours, et visiblement elle ne pensais pas me voir revenir les mains pleines !

-C’est qui le meilleur ? Dis-je avec un sourire taquin.

Je ne perdit pas de temps et appliqua la compresse sur sa plaie.

-On ferai mieux de ne pas trop traîner par ici, j’ai pas vraiment envie de me faire prendre, m’exclamais-je tout en rigolant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Loucille

avatar

Messages : 646
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Salut toi! [pv Jeff']   Mar 28 Fév 2012 - 18:05

    Il me serra dans les bras, et je souris de toutes mes dents. Cela me manquait tellement, de pouvoir être contre lui…C’était après tout lui, à part Phil, qui me rassurait, qui m’aidait à voir mes points faibles pour m’améliorer…En fait, plus j’y pensais, plus je me disais qu’il était un peu comme mon frère. Et ça me rendait tellement fière !

    -Tu ne peux pas être soignée à l’infirmerie…mais ça ne veux pas dire que MOI je ne peux pas te soigner

    Il m’adressa un clin d’œil avant de reprendre :

    -Allez viens, on va aller jusqu'à l’infirmerie et je demanderai quelques compresses et un pansement.

    Nous nous sommes donc mis à marcher à travers les couloirs, et moi…je continuai à sourire bêtement. Bah oui, quand j’étais heureuse, fallait que je le fasse savoir. Et quand des élèves nous regardaient en haussant un sourcil, je relevai la tête et les ignorais royalement, profitant de la présence de mon meilleur ami. Ah…plus j’y repensais, plus je me disais que c’était bien lui qui me sauvait toujours des mauvais pas dans lesquels j’avais tendance à m’enliser jusqu’au cou… Ne parlons pas de la fois où, énervé par un spectateur qui voulait qu’on lui repaie sa place, je lui avais craché au visage…Je fus bien heureuse que Jefferson avait été là, croyez-moi. Naya, ou l’art de faire des bêtises, si vous voulez mon avis.
    On s’arrêta alors devant la porte de l’infirmerie, et, d’un geste, il me dit d’attendre à l’extérieur. J’écoutai brièvement leur conversation, en regardant par la fenêtre du couloir…Il faisait beau aujourd’hui.
    J’avais vraiment envie de sortir. En fait, en réalité, j’avais une folle envie de m’enfuir et de rejoindre à nouveau ma troupe. Mais je ne pouvais pas. Condamnée à rester enfermée ici…mais pour combien de temps, au juste ?

    -Un professeur m’a envoyé chercher quelques compresses et un sparadrap. Un élève est blessé et le professeur ne veux pas tâcher sa salle.

    Il y eut un petit silence, et je me demandais si le mensonge avait fonctionné…Après tout, il se pouvait que la directrice l’ait prévenue que quelqu’un viendrait lui inventer des sottises pour m’aider…mais…

    -Allez fille.

    Mais apparemment, elle n’en avait pas eu le temps ou, tout simplement, elle n’y avait pas pensé. Elle commençait à se faire vieille, après tout…
    Je vis Jeff’ arriver les mains pleines, et surprise, je lâchai un petit ‘oooh !’ avant d’écouter sa ‘magnifique’ remarque :

    -C’est qui le meilleur ?

    J’haussai les yeux au ciel…Incorrigible, vraiment. Il ne perdit pas de temps et appliqua la compresse sur ma blessure, et je sursauta devant le contact froid du produit. Ca piquait beaucoup mais je n’en dis mot. Après tout, c’était bien moi qui m’étais plainte de ne pas pouvoir avoir recours aux soins de l’infirmière…

    -On ferait mieux de ne pas trop traîner par ici, j’ai pas vraiment envie de me faire prendre…

    Jeff’ éclata de rire, et fut bien vite accompagné par moi. Je lui pris le bras, et commençai dès lors la conversation :

    -Tu es ici depuis longtemps ? Comment ce fait-il que nous nous sommes pas rencontrés avant ?

    Je ne lui laissai pas le temps de répondre, car, fidèle à moi-même, je poursuivis :

    -Tu t’es fais des amis, déjà ? Moi j’ai rencontré une fille qui s’appelle Aliénore, et un gars qui s’appelle Daren…

    Devant l’étincelle de malice qui pétillait dans l’œil de mon meilleur ami, je devançai la question qu’il allait poser (enfin, sans doute) avant même qu’il n’émette un son :

    -Non, ce n’est pas mon amoureux. Il est trop bizarre. Et puis, tu sais à quel point je suis exigeante…

    Je lui posai une dernière question avant de le laisser tranquille(enfin !) :

    -Et toi, pas de namoureuse ? Tu sais, Jenny t’aimais beaucoup, au cirque…J’ai toujours pensé que vous finiriez ensemble…Mais bon, elle était un peu collante, non ?

    Comme promis, je me tus, mais n'en perdit pas moins mon sourire. J'attendais avec impatience qu'il réponde à toutes mes questions, en sautillant légèrement (le pauvre qui me tiens le bras!).
    Enfin...encore fallait-il qu'il ne les ais pas toutes oubliées...J'en posais tellement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salut toi! [pv Jeff']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salut toi! [pv Jeff']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!
» salut c yassine
» Jeff Drouin Deslauriers
» salut c'est gael

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
angels-earth :: Angel's Earth :: Couloirs-
Sauter vers: